Accueil DRH Emploi et salaires : le digital est toujours aussi porteur en 2017

Emploi et salaires : le digital est toujours aussi porteur en 2017

Rémunérations Robert Half 2016
étude de rémunérations Robert Half 2016

Les métiers des systèmes d’information et du digital verront leurs salaires augmenter de 2,8 % en moyenne en 2017.

C’est ce que prédit le recruteur spécialisé Robert Half dans la 16ème édition de son étude de rémunérations. Le digital est l’un des moteurs de l’économie. La numérisation touche tous les secteurs et les champs de conquêtes sont infinis. Il y a donc un réel besoin d’embaucher des profils adaptés. Certains secteurs sont plus dynamiques que d’autres comme la distribution, la santé, l’industrie et les services aux entreprises. En 2017, on notera une hausse de l’exigence des entreprises sur ces profils ainsi qu’une volonté forte de les positionner dans des fonctions de direction.

La guerre des talents

Dans ce contexte de quasi plein emploi, les profils se raréfient et les jeunes diplômés sont très sollicités. La guerre des talents est donc d’autant plus intense. Elle s’accentue encore davantage avec la recherche de nouvelles compétences autour des mégadonnées. 78 % des responsables des Systèmes d’Information rencontrent des difficultés pour recruter le bon profil. Dans le digital, les compétences les plus demandées portent sur l’agilité, la capacité à communiquer avec les autres métiers pour les engager dans la transformation digitale et la parfaite compréhension des enjeux business, marketing et IT. Sur les systèmes d’information, on insiste sur le sens de la communication, le sens du service client (interne) et la capacité à évoluer vers des postes de management. Les emplois les plus sollicités sont le chief digital officer, le product owner et le data analyst côté digital. Côté SI, ce sont les développeurs, les administrateurs systèmes et réseaux ainsi que les managers de projets. Pour les DSI, les 3 principales raison de recrutement de nouveaux professionnels IT sont les suivantes : les nouveaux projets/initiatives (65 %), la conquête de nouveaux marchés (35 %), la croissance des affaires au niveau international (33 %).

Même une fois les collaborateurs intégrés, les entreprises ont besoin d’une réelle stratégie afin de les fidéliser : cela passe notamment par des pratiques salariales attractives et un environnement de travail séduisant.

Des salaires à la hausse

Dans les métiers du digital, les salaires évoluent à la hausse,  » même s’il est nécessaire de prendre une dimension stratégique ou de présenter des compétences spécifiques pour bénéficier de rémunérations plus attractives« , indique l’étude. Ainsi, un Chief Digital Officer disposant de fortes compétences techniques pourra bénéficier d’un salaire jusqu’à 30% plus élevé par rapport à un profil « classique ». Du côté des systèmes d’information, les salaires restent stables à l’exception des chief technical officers (CTO) qui voient leurs rémunérations augmenter.
Le top 3 des postes dont la rémunération augmente en 2017 est constitué des traffic managers (+ 16,5%), des responsables social media (+ 14,5%), et des data scientists (+ 15,5%).

Salaires2017