Accueil Applications EMC annonce une suite de solutions contre les attaques et les ransomwares

EMC annonce une suite de solutions contre les attaques et les ransomwares

Isolated Recovery Solutions
EMC Isolated Recovery Solutions

Suite à la publication des résultats de la deuxième édition de l’étude sur la protection des données, Global Data Protection Index, EMC met en avant ses solutions pour adresser les différents types de menaces misent en exergue par l’étude.

Se prémunir contre les attaques ou encore protéger les données dans le Cloud, EMC entend couvrir différents types de menaces. Une gamme complète de solutions et services pour assurer une protection optimale des données et répondre aux attentes des entreprises en termes de disponibilités et de RTO (Recovery Time Objective).

Pour se prémunir contre les attaques, Isolated Recovery Solutions (basée sur les solutions VMAX, Data Domain et Professional Services) est une solution conçue pour permettre aux entreprises de mettre en place une « panic room » virtuelle pour leurs données les plus précieuses, les isolants des systèmes réseaux qui pourraient éventuellement être compromis lors d’une cyberattaque. Si besoin, les données peuvent être scannées et restaurées en seulement quelques minutes, un gain de temps considérable contrairement aux sauvegardes sur bande. Isolated Recovery Solutions sera prochainement avec XtremIO, Unity et Isilon.

Protéger les données dans le Cloud

Parce que les fournisseurs d’applications SaaS n’assurent pas de protection contre la perte de données (ou la suppression accidentelle), EMC propose un portefeuille complet de solutions de protection en « Cloud-to-Cloud » et « on-premise-to-Cloud ». De Data Domain Cloud Tier, pour la hiérarchisation vers du Cloud public comme Virtustream Storage Cloud, ou encore Spanning Backup qui permet aux entreprises de protéger leurs données dans applications telles que Microsoft Office 365 ou Salesforce.com. Et enfin, Mozy, le service de sauvegarde en ligne offrant la possibilité de protéger les données finales sur du Cloud public.

Enfin, on peut citer ProtectPoint qui gère la protection en milieu flash en protégeant directement, sans infrastructure de sauvegarde traditionnelle, divisant les temps de sauvegarde par 10 et les temps de restauration par 20, assure l’éditeur.

Enterprise Data Copy Management (eCDM), de son côté, est une plate-forme de gestion qui met à jour, automatise et optimise l’organisation des copies de données.

Data Domain Virtual Edition est une version logicielle de la solution de stockage. Elle fonctionne en complément avec DD Boost pour améliorer la vitesse des sauvegardes de 50 %, toujours selon l’éditeur.

Reste VCE Data Protection Appliances, un logiciel de protection des données censé réduire le temps de déploiement de 75 %.

Juliette Paoli