Accueil Business Econocom acquiert Osiatis

Econocom acquiert Osiatis

Econocomet Osiatis annoncent la signature des accords portant sur l’acquisition par Econocom de la majorité du capital d’Osiatis.

L’opération est soumise à l’autorisation de l’Autorité française de la concurrence ainsi que du Ministère français de l’Economie et des Finances.

L’acquisition d’Osiatis par Econocom s'inscrit dans le plan stratégique Mutation annoncé par le groupe en avril dernier. Elle renforce le positionnement d’Econocom comme partenaire de référence des entreprises dans l'intégration technologique et financière de leurs solutions numériques avec une expertise accrue dans les services, notamment dans le domaine du Cloud et dans les solutions applicatives. L'opération permettrait également à Econocom d’accompagner ses clients dans deux nouveaux pays : le Brésil et l’Autriche.

Le groupe table sur vingt millions d’euros de synergies, et une relutivité de l’opération dès 2014.

L’acte conclu ce jour porte sur la cession à Econocom d’un bloc d’actions représentant 51,90% du capital d’Osiatis. À l’issue de l’acquisition du bloc et de la réalisation effective de l’offre publique, Jean-Louis Bouchard, Président du groupe Econocom, resterait le premier actionnaire d’Econocom Group avec environ 41% du capital et Walter Butler, par l’intermédiaire de BML Belgium, en deviendrait un actionnaire de référence avec plus de 6% et rentrerait au Conseil d’administration d’Econocom. La société BML Belgium s’est par ailleurs engagée, jusqu’au 1er janvier 2014, à ne pas céder les titres d’Econocom qu’elle détiendrait, sans l’accord préalable d’Econocom.

Après l’acquisition du bloc de contrôle, Econocom déposerait à l’automne, conformément aux dispositions du règlement général de l’Autorité des marchés financiers, un projet d’offre publique visant la totalité des actions Osiatis qui ne lui appartiendraient pas sur la base des mêmes conditions que celles offertes dans l’opération portant sur le bloc à savoir 1 action Econocom Group majorée d’une soulte de 4,00 € par action Osiatis.

Les apports en nature des titres Osiatis réalisés dans le cadre de la cession du bloc puis de l’offre publique qui serait déposée ultérieurement par Econocom seraient rémunérés par des titres Econocom nouvellement émis.

Le conseil de surveillance d’Osiatis, qui s’est tenu le 26 juin 2013, a donné un avis préliminaire favorable sur les termes de ce rapprochement et a désigné le cabinet Ricol Lasteyrie, représenté par Madame Sonia Bonnet-Bernard, en tant qu’expert indépendant, dans la perspective de l’offre à venir.

Jean-Louis Bouchard, Président d’Econocom, déclare : « Le rapprochement des groupes Econocom et Osiatis serait une première étape importante de notre nouveau plan stratégique annoncé en avril. Le nouveau groupe ainsi constitué a tous les atouts pour être un acteur majeur des services numériques en Europe. Les compétences conjuguées des deux groupes, alliées à notre culture d’entrepreneuriat et d’innovation, nous ouvrent de nouvelles perspectives pour nous positionner au cœur du monde digital. »

Walter Butler, Président du Conseil de surveillance et principal actionnaire d’Osiatis déclare : « Cet accord offre de réelles opportunités à l’écosystème Osiatis. Notamment pour ses clients, avec une meilleure contribution de l’informatique à leurs métiers et une capacité d'intervention étendue aux domaines du financement et de la fourniture des solutions digitales dont ils ont besoin. Et pour ses équipes, avec des perspectives d’évolution élargies au sein d’un Groupe européen résolument tourné vers les technologies numériques. »

Frédéric Mazué