Accueil Collaboration Digitale Workplace : un marché à 2 milliards d’euros

Digitale Workplace : un marché à 2 milliards d’euros

Une récente étude menée par MARKESS by exægis sur le marché de la Digital Workplace en France montre une croissance de près de 5 % par an. Le marché devrait atteindre 2 milliards d’euros en 2023.

La Digital Workplace idéale est celle qui agrège sur une même plateforme l’ensemble des fonctionnalités utilisées quotidiennement par les collaborateurs dans le cadre de leur travail : e-mail, messagerie instantanée, moteur de recherche, annuaire, réseau social interne, outils collaboratifs, applications métiers (bureautique, CRM, SIRH, etc.).
Au sein de ce marché, hors matériels, les solutions logicielles en mode SaaS pèsent aujourd’hui près du tiers du marché  – et poursuivront leur croissance à un rythme moyen de 12% jusqu’en 2023 -, alors que les ventes de logiciels on premise en représentent tout juste 20 % et les services associés les 5% restants.

Selon les entretiens conduits par les équipes de MARKESS by exægis auprès d’une quinzaine de fournisseurs de solutions de Digital Workplace, les principaux enjeux au développement et opportunités qui animent ce marché se trouvent dans des habitudes de travail qui ne cessent d’évoluer. Les collaborateurs souhaitent davantage de simplification, d’interface unique et personnalisée, de communication, de partage de connaissances, de collaboratif et de travail à distance.

Mobilité, Cloud et sécurité : trois maîtres-mots en matière de Digital Workplace

L’adoption du Cloud et de la mobilité est toujours perçue comme un facilitateur pour le déploiement et une large adoption du Digital Workplace. Les enjeux autour de la sécurité avec une reprise en main du contrôle des outils et une limitation des risques liés au shadow IT (matériels ou applications non pris en charge par le service informatique) sont également vecteurs de projets sur ce marché. Par ailleurs, la volonté de mettre en place une marque employeur attractive pour attirer et retenir les talents est également source d’opportunités. Le Digital Workplace et la modernité des outils de l’entreprise sont ainsi considérés comme des facteurs de fidélisation.

Des freins retardent le développement de ces environnements collaboratifs

Parmi les freins majeurs au développement de ce marché, sont évoqués la résistance au changement au sein des organisations, la faiblesse des budgets alloués à ces projets ainsi que l’intégration du Digital Workplace au sein d’un système d’information et d’espaces de travail déjà existants, ce qui suppose un « désilotage » pour pouvoir partager et unifier les documents et données associées.

 

L’étude Digital Workplace repose d’une part, sur une analyse de la demande avec des interviews auprès d’une cinquantaine de DRH et d’une cinquantaine DSI, au sein d’entreprises et administrations, d’autre part sur une analyse de l’offre avec les interviews de quinzaine de prestataires et l’analyse des offres des majeurs du marché.