Accueil 1er Avril Des télépéages sur la Seine pour les anguilles

Des télépéages sur la Seine pour les anguilles

Anguille. Image par Oberholster Venita de Pixabay

Réputées insaisissables, les anguilles sont désormais suivies à la trace ! La société belge Profish Technology suit les anguilles argentées dans les boucles de la Seine grâce à des hydrophones acoustiques.

Nous avons publié pour le 1er avril une série d’articles insolites, certains vrais d’autres faux. Celui-ci est vrai !

Au cours de la migration de cet hiver, deux relâchers de 40 et 41 anguilles capturées à Port-Mort et marquées ont été effectués (voir les points rouges de la carte). 90 % de ces poissons migrateurs ont été détectés dans le réseau de Poses, et 83 % à la station aval, à 110 km et 175 km des deux points de relâcher.

@Profish Technology

L’entreprise de Namur est spécialisée dans le suivi de l’écologie des poissons grâce à des technologies innovantes : plusieurs types de télémétrie (radio, acoustique et RFID), imagerie acoustique, sonar, vidéo-comptage.
Elle a notamment assuré le suivi comportemental du brochet en vallée de Somme par radiopistage et RFID, et le suivi d’écrevisse à pied blanc à l’aide d’un système RFID fixe et mobile, pour la fédération de pêche du Gers. Elle a également étudié l’effet de la gestion des débits déversés au barrage de Hun, à Profondeville en Belgique, sur le taux d’échappement naturel des jeunes saumons au niveau d’une centrale hydroélectrique à partir d’un suivi par radio-pistage automatique de 50 individus.

Bravo à cette entreprise d’outre-Quiévrain qui n’a pas l’habitude de noyer le poisson !

 

Christine Calais