Accueil cyber-guerre Des « hackers iraniens » revendiquent le piratage d’un site américain

Des « hackers iraniens » revendiquent le piratage d’un site américain

(AFP) – Un groupe se présentant comme des hackers iraniens a piraté samedi le site internet d’une agence fédérale américaine peu connue, publiant des messages promettant de venger la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué vendredi dans un raid ordonné par Donald Trump.

La page d’accueil du site du Programme fédéral des bibliothèques de dépôt a été remplacée par une page proclamant « Hackers iraniens!« , sur laquelle étaient visibles des photos du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, et du drapeau iranien.
« Le martyre a été la … récompense (de Soleimani) pour des années d’efforts implacables« , disait la légende d’un dessin montrant le président américain Donald Trump frappé par un poing émanant d’Iran, entouré de missiles en vol.
« Avec son départ, et grâce à la puissance de Dieu, son œuvre et le chemin qu’il a tracé ne cesseront pas et une vengeance terrible attend ces criminels qui ont entaché leurs mains sales de son sang et du sang des autres martyrs« , poursuit le message. « Ceci n’est qu’une petite partie de la cyber-capacité de l’Iran! » proclamait une autre légende, écrite en blanc sur fond noir.

L’élimination de Soleimani vendredi en Irak dans une attaque de drone a suscité la fureur de Téhéran qui a appelé à venger la mort de cette figure-clé de l’influence iranienne au Moyen-Orient.
Donald Trump a affirmé que Soleimani préparait une attaque « imminente » contre du personnel américain à Bagdad. Les Etats-Unis ont sélectionné 52 sites en Iran et les frapperont « très rapidement et très durement » si la République islamique attaque du personnel ou des sites américains, a averti samedi le président Donald Trump.