Accueil Channel Dématérialisation : l’éditeur Efalia mise sur les ventes indirectes

Dématérialisation : l’éditeur Efalia mise sur les ventes indirectes

Efalia cherche à démultiplier ses ventes indirectes, tant en France qu’en Europe, via un nouveau réseau de partenaires et d’intégrateurs, pour arriver à 7 ventes sur 10 réalisées en indirect.

« Notre objectif est de pouvoir collaborer d’ici 4 ans avec 10 ESN, 15 éditeurs et 5 groupements de bureauticiens. D’ici trois ans, nous souhaiterions pouvoir réaliser 70 % de nos ventes de logiciels en indirect, via ce réseau de partenaires prescripteurs », a déclaré Pascal Charrier, le directeur général de cette entreprise française spécialiste de la dématérialisation des documents et des processus.

Pour y parvenir, l’entreprise a élaboré un programme nommé « TRUST » (pour Travailler, Réussir, Unir Ses Talents), qui s’appuie notamment sur une offre logicielle « channel ready » ainsi que sur le recrutement d’un responsable des ventes indirectes qui vient de rejoindre l’équipe. Efalia fait valoir que sa suite logicielle permet d’adresser des ETI et des PME au niveau de l’ensemble de la chaîne de la dématérialisation : documents, éditique, processus, signature, archivage à valeur probante, GRU/GRC. D’autre part, elle précise que l’ouverture technologique des solutions permet à chaque éditeur de pouvoir compléter sa solution à l’aide de briques logicielles comme la GED, un moteur de BPM, un système de signature électronique, de coffre-fort électronique ou encore un système d’éditique.

Le groupe dispose d’une couverture internationale, soit par la présence de bureaux (Suisse, Allemagne, Angleterre) ou via ses distributeurs.