Accueil 3D Visiativ se lance dans l’impression 3D industrielle et « démontre la chaîne de...

Visiativ se lance dans l’impression 3D industrielle et « démontre la chaîne de valeur complète » selon son dirigeant Laurent Fiard

Visiativ se lance dans une nouvelle activité, stratégique à ses yeux : l’impression 3D industrielle.  

L’éditeur et intégrateur Lyonnais ne part pas de rien : il va s’appuyer sur Valla, en prenant une prise de participation au capital de cette petite société, à hauteur de 20%. Implantée en région Rhône-Alpes, et pour l’anecdote d’abord cliente de Visiativ, elle est spécialisée dans la conception, le prototypage et la fabrication de pièces et petites séries. A terme, Visiativ en deviendra l’actionnaire majoritaire. Ensemble, ils créent une co-entreprise, baptisée Visiativ 3D Printing, pour accélérer leur développement commun sur le marché du Rapid Manufacturing et de l’impression 3D, construite autour d’un partenariat commercial intensifié avec HP, qui a, de son côté, de fortes ambitions dans la fabrication additive.

Une vitrine opérationnelle

La volonté de Visiativ, nous explique Laurent Fiard, président du Groupe, est de devenir l’un des leaders européens de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’impression 3D industrielle, du prototype à la pièce créée, le numérique en transverse. Une offre que le lyonnais appelle « Phygital Platform for Rapid Manufacturing », soutenue également par sa plateforme logicielle Moovapps, premier catalogue d’applications métiers pour accélérer la transformation numérique des entreprises, et son partenariat historique avec Dassault Systèmes, se renforçant sur la plateforme 3DEXPERIENCE

Laurent Fiard
Laurent Fiard, co-CEO, Visiativ

Cette plateforme à la fois physique et digitale est « alignée avec notre stratégie d’entreprise du futur », nous explique Laurent Fiard. « Une rencontre de notre vision et de l’opportunité de l’impression 3D ». Fort de son partenariat avec HP, et de sa prise de participation dans Valla, Visiativ peut démontrer que les processus sont aujourd’hui « à la fois plus qualitatifs et plus rapides ». « Notre ambition est de démontrer la chaîne de valeur complète en partant de la conception d’une pièce jusqu’à sa création, et en fournissant le jumeau numérique de cette pièce, avec toutes les données techniques et technologiques qui vont avec », résume le responsable. De quoi répondre aux besoins de fabrication de pièces à la demande de ses clients. Dans les domaines du médical, de l’automobile et de l’aéronautique, ou encore dans les activités de nouvelles technologies comme les drones. Des technologies disponibles aussi aujourd’hui pour les PME-ETI, « qui représentent le véritable actif de Visiativ en termes de capital clients, l’entreprise en comptant 15 000″. Au delà de cette accessibilité aux petites et moyennes entreprises, Visiativ veut démontrer que « le numérique et la fabrication peuvent se rencontrer, le numérique devenant « extrêmement  transversal ». Enfin, que « le processus en lui-même, de rapid manufacturing, est disponible pour l’ensemble de nos clients pour faire de la pièce à la demande. »