Accueil Finances Une solution d’affacturage inversé à destination des PME et ETI

Une solution d’affacturage inversé à destination des PME et ETI

Factofrance annonce le lancement d’Access Reverse, une offre d’affacturage inversé, ou reverse factoring, qui consiste pour une entreprise (le donneur d’ordre) à régler ses factures fournisseurs de manière anticipée.

L’affacturage inversé ou reverse factoring consiste pour le donneur d’ordre à régler ses factures fournisseurs de manière anticipée. Cette approche était jusqu’alors largement réservée aux grands donneurs d’ordres, mais Factofrance veut en démocratiser l’accès au PME et ETI, qui réalise un chiffre d’affaires débutant à 20 millions d’euros.

La solution permet un règlement anticipé à hauteur de 100 % du montant des factures stipulées « bonnes à payer » émises par des fournisseurs stratégiques basés en France ou à l’international.

« Pour le donneur d’ordre, c’est à la fois une relation fournisseurs renforcée avec la possibilité éventuelle de négocier un escompte et une trésorerie optimisée grâce à une souplesse de remboursement », fait valoir Factofrance. « Les fournisseurs sont quant à eux assurés d’un paiement anticipé de leurs factures sous 24h. Ils éliminent ainsi le processus de relance habituel (gain de temps) et sécurisent leur BFR. »

Contrairement à d’autres pays, l’affacturage inversé est encore peu pratiqué en France, et représente aujourd’hui 5 % du marché global de l’affacturage, soit environ 18 milliards d’euros de factures achetées, selon les chiffres donnés par Factofrance.