Accueil Logiciels-Services Stéphane Boukris lance une nouvelle société pour accompagner les entreprises dans leur...

Stéphane Boukris lance une nouvelle société pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique

La société Excelsior se positionne sur l’accompagnement des entreprises dans leur stratégie numérique et la constitution de leurs équipes digitales.

Figure du numérique et serial entrepreneur, Stéphane Boukris est notamment le cofondateur d’Ametix, société de conseil en transformation digitale vendue à Docapost en 2017, et du concours du Meilleur Développeur de France.

Stéphane Boukris

Pour diriger Excelsior, créée fin août, il vient de quitter Ametix où il a passé les huit dernières années. « Les bateaux ne sont pas faits pour rester au port, a-t-il confié à Solutions Numériques lors de la Kick-Off Party d’Excelsior au VIP Room à Paris jeudi dernier. J’avais envie d’une nouvelle aventure ».

Mais comment va se différencier Excelsior parmi les 20 000 entreprises qui font le numérique ? « Par le lancement au deuxième trimestre 2020 d’un webzine qui sera distribué dans tous les kiosques, a-t-il déclaré. Et par une forte exploitation du potentiel des réseaux sociaux. Nous y animons des communautés de développeurs et de designers où nous puiserons pour trouver les talents qui réaliseront des missions chez nos clients. Enfin, par le networking, via la création de deux clubs, l’un dédié aux leaders techniques et l’autre aux spécialistes du marketing digital ».

Les soft skills d’abord

Conscient que la réussite de son entreprise repose avant tout sur l’humain, Stéphane Boukris a mis en place une stratégie visant à favoriser l’épanouissement de ses salariés. « Deux jours par an, ils auront l’obligation de travailler pour une association de leur choix, a-t-il expliqué. Ils consacreront par ailleurs un jour par mois à apprendre pour monter en compétences. Dernière mesure, le partage de façon équitable de 20 % des bénéfices de l’entreprise entre les salariés ».

Principal actionnaire d’Excelsior avec une holding familiale, il a déjà investi trois millions d’euros pour lancer sa nouvelle société. Notamment dans des bureaux de 300 mètres carrés à Levallois-Perret, que son équipe actuelle de 7 personnes rejoindra en janvier prochain. « Ces locaux sont une réplique parfaite du café Central Perk de la série Friends », nous a-t-il indiqué.

 

Auteur : Patricia Dreidemy