Accueil Emploi Le secteur de l’informatique et du numérique est le plus gros pourvoyeur...

Le secteur de l’informatique et du numérique est le plus gros pourvoyeur d’emplois pour les jeunes diplômés

On veut bien croire l’édition 2021 du baromètre des jeunes diplômés de LinkedIn, alors que le secteur IT est, toutes catégories d’âges confondues, l’un de ceux qui recrute le plus.

En quête d’un emploi ? Les jeunes peuvent se tourner vers le secteur de l’informatique et du numérique, davantage que vers l’industrie manufacturière ou les services aux entreprises, qui forment le top 3 des secteurs qui recrutent le plus de jeunes diplômés. “Pour ces métiers, la durée de recherche d’emploi des jeunes est relativement courte, et cela quel que soit le niveau de diplôme ou d’expérience”, explique Amadou Boye, consultant orientation et mobilité professionnelle au Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ). Le baromètre de LinkedIn s’appuie sur l’analyse des offres d’emploi ouvertes aux jeunes diplômés (indiquées comme telles), publiées entre le 1er janvier et le 31 mars 2021. 
Les développeurs informatiques, en particulier, sont très recherchés. Ils font partie du top 5 des métiers en forte croissance. Les offres concernent principalement les développeurs PHP, développeurs .Net, ingénieurs full-stack, développeurs web, développeurs front-end et back-end

Davantage d’offres en télétravail

Il faut noter que les annonces se sont adaptées à la pandémie. Ainsi, 4 % de celles demandant peu d’expérience professionnelle offrent la possibilité de travailler à distance, contre seulement 0,3 % à la même période l’an dernier. Mais il faut néanmoins savoir déménager pour trouver son premier travail. Les régions les plus en demande de candidats fraîchement sortis de formation sont l’Ile-de-France, de loin (chez Umanis en particulier), puis l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie et les Pays de la Loire.

Selon les chiffres LinkedIn, si le taux de recrutement des jeunes diplômés avait chuté en septembre 2020 (-31 % comparé à septembre 2019), il a entamé une remontée à partir d’octobre (+12 points). D’ici à la fin 2022, 190 000 recrutements sont anticipés dans les métiers de l’informatique. Capgemini prévoit ainsi de recruter à lui seul 6 200 collaborateurs en CDI, dont plus de 40 % de jeunes diplômés, d’ici à la fin de l’année. Et alors que le secteur n’arrive pas à pourvoir les postes disponibles, le gouvernement a annoncé le jeudi 20 mai le lancement d’un plan pour former 10 000 personnes éloignées de l’emploi aux métiers du numérique.