Accueil Applications La Covid-19 a accéléré la transformation des entreprises selon Dell

La Covid-19 a accéléré la transformation des entreprises selon Dell

Publiée en décembre, l’étude Digital Transformation Index (DTI) de Dell Technologies montre que la pandémie mondiale du Covid-19 a accéléré les programmes de transformation numérique des entreprises. Elles ont accompli en quelques mois ce qui leur aurait pris des années.

Cette étude mondiale menée auprès de 4 300 chefs d’entreprise dans 18 pays mesure le comportement des entreprises et leurs performances dans un contexte de pandémie. Le DTI2020 révèle notamment que 8 entreprises sur 10 ont accéléré leurs programmes de transformation numérique cette année et que 79 % d’entre elles réinventent complètement leur modèle économique.

Une courbe de transformation numérique inédite

Depuis la première édition du DTI en 2016, le nombre d’entreprises européennes qualifiée de Digital Leaders a doublé, passant de 3% à 6%. Le nombre de Digital Adopters est quant à lui passé de 20 % en 2018 à 36 % en 2020, soit une augmentation de 16 points. Depuis 2018, le DTI enregistre également une baisse de 8 points (-11 pour la France) du nombre de Digital Laggards (à la traîne), ainsi qu’une forte baisse (-19 points) au niveau des Digital Followers (-14 de suiveurs pour la France). En effet, au cours des dernières années, ces entreprises ont évolué pour accéder aux catégories supérieures.

Les freins à la transformation

Bien que la pandémie de Covid-19 ait favorisé la transformation numérique dans le monde, maintenir cette évolution sur le long terme est un réel défi. En effet, 93% des entreprises mondiales se heurtent à des barrières, qui vont au-delà de la technologie, des personnes ou de la politique. Selon le DTI2020, les trois principaux obstacles à la réussite de la transformation numérique en France sont : le manque de budget et de ressources ; l’incapacité à tirer des enseignements utiles de la surcharge de données et/ou d’informations, et enfin, les changements réglementaires ou législatifs.

Quelles sont les technologies sur lesquelles les entreprises vont investir ?

En ce qui concerne les principaux investissements technologiques en Europe pour les trois prochaines années, les dirigeants ont répondu vouloir se concentrer sur : la cybersécurité, les infrastructure 5G et matériel 5G, les outils de gestion des données, le respect de la vie privée, les environnements hybrides et cloud.

Reconnaissant l’importance des technologies IT émergentes, 81% des répondants    européens envisagent une utilisation accrue de la réalité augmentée pour accélérer le développement et la production de solutions, mais également pour apporter les rectificatifs instantanément (80% en France).

Les entreprises vont-elles adopter l’IA, la réalité virtuelle, etc. ?

De même, 83% anticipent que les entreprises utiliseront l’intelligence artificielle et les données pour prévoir les perturbations potentielles (80% en France). Enfin, 72% prévoient que les registres distribués – tels que la blockchain – rendront l’économie des contrats à court terme plus équitable en supprimant les intermédiaires (68% en France). Malgré ces résultats, seuls 16% des entreprises européennes envisagent d’investir dans la réalité virtuelle/augmentée (19% en France), 27% ont l’intention d’investir dans l’intelligence artificielle et 15% seulement prévoient d’investir dans des registres distribués dans les trois prochaines années (11% en France).