Accueil Cybersécurité Dans le sillage du télétravail, les attaques de phishing sur mobile bondissent de...

Dans le sillage du télétravail, les attaques de phishing sur mobile bondissent de 37 % dans le monde

mobile Android
Un mobile Android infecté

Les dangers du phishing sur mobile sont apparus au grand jour récemment avec la généralisation du télétravail en raison de la pandémie du coronavirus. Dans son Mobile Phishing Soptlight Report publié il y a quelques jours, Lookout a révélé que le taux de détection des attaques de phishing sur mobile en entreprise a bondi de 37 % au premier trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent.

Les taux d’occurrence des attaques de phishing sur mobile en entreprise calculés par trimestre montrent une croissance séquentielle de 37,1 % au niveau mondial, ainsi que des croissances de 66,3 % en Amérique du Nord, de 25,5 % en zone EMEA et de 27,7 % en Asie Pacifique. On ne s’étonnera pas de cette augmentation significative compte tenu des circonstances actuelles. Les employés en télétravail ne sont plus protégés par les infrastructures de sécurité internes de leur entreprise. Dans le même temps, beaucoup d’entre eux se tournent vers leurs terminaux mobiles personnels pour rester productifs.

Avec les terminaux mobiles, les risques d’attaques de phishing ne se cachent pas simplement dans les emails, mais dans les SMS, les applications de messagerie, et les plateformes de médias sociaux. En outre, avec leur format plus petit et leur expérience utilisateur simplifiée, les terminaux mobiles rendent plus difficile la détection des signes d’un message et d’un lien de phishing – ce qui permet aux cyber criminels d’avoir un taux de succès plus élevé pour leurs attaques sur mobile comparé à celles sur ordinateur.