Accueil Cybercriminalité Cyberdéfense – La sécurité de l’informatique industrielle

Cyberdéfense – La sécurité de l’informatique industrielle

Ce livre sur la cyberdéfense s’adresse à toute personne sensibilisée au concept de la sécurité dans le domaine industriel. Il a pour objectif d’initier le lecteur aux techniques les plus courantes des attaquants pour lui apprendre comment se défendre.

En effet, si la sécurité de l’informatique de gestion (applications, sites, bases de données…) nous est maintenant familière, la sécurité de l’informatique industrielle est un domaine beaucoup moins traditionnel avec des périphériques tels que des robots, des capteurs divers, des actionneurs, des panneaux d’affichage, de la supervision, etc. Elle commence à la maison avec la domotique et ses concepts s’étendent bien sûr à l’industrie et aux transports.

Les protocoles et failles des moyens de transport ferroviaires

Dans un premier temps, les auteurs décrivent les protocoles de communication particuliers qui régissent les échanges dans ce domaine et détaillent quelques techniques basiques de hacking appliquées aux systèmes industriels et les contre-mesures à mettre en place. Les méthodes de recherches sont expliquées ainsi que certaines attaques possibles avec une bibliothèque particulière nommée scapy du langage Python (pour les novices, un chapitre rapide sur la prise en main de Python est présent). Enfin, un chapitre montrera les protocoles et failles des moyens de transport ferroviaires.

Un ouvrage collectif

L’ouvrage est réalisé par une équipe de 5 enseignants, pratiquement tous à l’Université de Valenciennes: Franck Ebel, Joffrey Clarhaut, Nicolas Dupoty, Jérôme Hennecart et Frédéric Vicogne. Franck Ebel, qui enseigne à l’université de Valenciennes, est commandant de gendarmerie réserviste et spécialiste de la lutte anticybercriminalité, expert en failles applicatives. Il a créé la licence professionnelle « ethical hacking » appelée CDAISI, la seule en France en sécurité dite offensive. Il est certifié CEH, OSCP et Wifu. Il forme les ntech de la gendarmerie de la région Nord-Pas de Calais et le CICERT de Côte d’Ivoire. Il est aussi Président de l’association ACISSI et organise chaque année les RSSIL et le challenge de hacking « Hacknowledge

Jean Kaminsky