Accueil cyber-guerre Cyberattaques : la Russie critiquée par l’Otan – Les Etats-Unis offre des...

Cyberattaques : la Russie critiquée par l’Otan – Les Etats-Unis offre des moyens de cyberdéfense

Jens Stoltenberg
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, lors d'une conférence de presse après une réunion des ministres de la Défense de l'Otan

La Russie a essuyé jeudi de vives critiques de l’Otan et de l’Union européenne, qui l’accusent de mener des cyberattaques de grande envergure. Washington met à la disposition de l’Otan ses moyens en cyberdéfense.

Alors que les Pays-Bas ont révélé ce jeudi une tentative de piratage menée en avril par le renseignement militaire russe (GRU) au siège de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) – une opération qui a valu à quatre Russes d’être expulsés, le chef de l’Alliance atlantique Jens Stoltenberg s’est exprimé sur le sujet à l’occasion d’une réunion des ministres de la Défense des pays membres de l’Otan. « Les annonces faites par les gouvernements néerlandais et britannique aujourd’hui ont mis au jour la campagne aveugle de cyberattaques menées par la Russie dans le monde entier« . « Celles-ci ont touché des citoyens de nombreux pays, y compris la Russie. Et causé des coûts économiques énormes« , a-t-il ajouté.

Cyberdéfense : l’Otan fait « des progrès significatifs »

Si le Secrétaire général de L’Otan appelle la Russie à mettre fin à ce comportement « irresponsable« , il indique aussi qu’en réponse, « l’OTAN continuera à renforcer sa défense et sa dissuasion dans le cyberespace« . « Nous faisons des progrès significatifs« , précise-t-il, évoquant la « mise en place d’un nouveau Cyber ​​Operations Center« , le renforcement de « notre cyber-résilience » et l’intégration des « cyber-capacités nationales dans les missions et opérations de l’OTAN« .

Les Etats-Unis mettent à disposition leurs moyens en cyberdéfense

Alors que le Royaume-Uni, le Danemark, les Pays-Bas et l’Estonie se sont déjà engagées dans ce sens, les Etats-Unis viennent de leur emboîter le pas, en mettant à la disposition de l’Otan leurs capacités en matière de cyberdéfense, pour l’aider à mieux parer aux attaques informatiques en provenance de Russie. C’est ce que vient d’annoncer ce jeudi à Bruxelles le ministre américain de la Défense James Mattis. Selon lui, les attaques informatiques sont devenues « plus fréquentes, plus complexes, et plus destructrices« .