Accueil Insolite Crtl-alt-suppr ? Une erreur … d'IBM

Crtl-alt-suppr ? Une erreur … d'IBM

A l'occasion d'une conférence donnée à Hardward et organisée pour une levée de fond, Bill Gates a expliqué que la célébrissime combinaison de touches Crtl-alt-suppr est tout simplement une erreur.

Bien sûr, il ne peut être question d'une erreur de Microsoft qui ne fait pas d'erreur, c'est bien connu. Pour preuve, en février dernier, la déclaration du même Bill Gates au sujet du fiasco de Microsoft sur les mobiles : « Nous n’avons pas raté le tournant des téléphones portables. Mais la façon dont nous l’avons pris ne nous a pas permis de prendre le leadership. »

Donc la fameuse combinaison de touches est une erreur, mais une erreur d'IBM, explique Bill Gates : « On aurait pu avoir une seule touche, mais le gars qui a conçu le design du clavier IBM n’a pas voulu nous donner un bouton unique. » (Dans la vidéo ci-dessous à partir de 16'40).

Bill Gates n'explique pas non plus pourquoi la carence du bouton unique a conduit à une combinaison à trois touches, au lieu d'une combinaison à deux touches. Encore la faute d'IBM ?

Le « gars » qui a conçu le clavier s'appelle David Bradley. Il a été le premier à être interrogé sur la genèse du Crtl-alt-suppr. C'était en 2001 et il avait réondu « Je dois partager les crédits. Je l’ai peut-être inventé, mais c’est Bill qui l’a rendu célèbre ».

Frédéric Mazué