Accueil E-commerce Commerce connecté : un magasin autonome version Monop’

Commerce connecté : un magasin autonome version Monop’

La Black Box de test, installée au siège de Monoprix à Clichy, est ouverte aux employés. @CCalais

Ce magasin autonome, sous la forme d’un container de 18 m2, propose des produits de dépannage essentiels. Cette innovation a été menée par le groupe Casino en partenariat avec Ingenico.   

La Black Box de Monop’, c’est un magasin autonome qui se veut le plus simple possible, ouvert à tous les porteurs de CB 24h/24. Vous avez une petite faim après la fermeture des magasins alimentaires ? Vous arrivez tard à votre destination lors d’un déplacement ? La Black Box de Monop’ est faite pour servir le client à toute heure. Ce magasin est actuellement testé au siège de Monoprix, à Clichy (92). Logé dans un conteneur de 18 m2, il compte 300 références : un tiers de restauration froide, un tiers de dépannage alimentaire, un tiers d’hygiène corporelle.
« Nous avons souhaité le parcours client le plus simple possible : pas d’application, seulement une CB, » explique Laurène Gentin, directrice adjointe innovation du groupe Casino, détenteur de l’enseigne Monop’. Romain Meggle, chargé du Lab innovation du groupement CB, partenaire du projet, précise : « La solution permet de payer avec son code, en sans contact ou avec les solutions mobiles Apple Pay et Google Pay. »

IA, automates et démat

Monop’ utilise le système de pesée – « fiable et peu coûteux » selon Martin Calmels, directeur innovation du groupe Casino – de la startup israëlienne Shekel Brainweigh. Il utilise l’intelligence artificielle pour détecter la prise d’un produit sur le rayon, ou s’il est remis au mauvais endroit. Le planogramme a été étudié pour éviter de placer deux produits de poids similaire côte à côte. Ingenico a fourni les automates et terminaux. L’éditeur réunionnais Orika se charge du moteur d’encaissement, de la dématérialisation du ticket de caisse et d’interfacer les différents systèmes entre eux.

L’équipe projet devant la Black Box au siège de Monoprix à Clichy. @CCalais

Un service supplémentaire 24h/24

« L’objectif de cette Black Box, est d’offrir un service supplémentaire aux clients, quelle que soit l’heure, met en avant Olivier Rego, directeur de l’enseigne Monop’. Son emplacement est un satellite d’un magasin Monop’, en gare, en aéroport ou en hôpital ou dans un campus d’entreprise, en offrant une sélection de produits au même tarif. La solution permet de réduire le coût immobilier, que ce soit dans un conteneur, en réservant une zone dédiée accessible 24h sur 24 dans le magasin, ou dans un emplacement à louer de 20 m2, alors que notre surface minimale habituelle est de 100 m2. Elle se fonde sur des technologies peu chères et un seul réapprovisionnement quotidien depuis la plateforme logistique qui livre le magasin. Tout cela la rend facilement rentable. »
Le groupe Casino souhaite déployer une dizaine de Black Box en deux ans, restant prudent au vu de la conjoncture.

 

Un parcours client facile et rapide
Solutions Numériques a testé ce magasin autonome. Nous avons inséré une CB (cela fonctionne aussi sans contact) à la borne d’entrée extérieure, ce qui conduit à une pré-autorisation de trente euros et à l’ouverture de la porte. Nous avons pris une confiture de fraises en rayon et en sommes ressortis après être passé en caisse – un écran tactile au fond du conteneur – où il suffit de valider le panier et le paiement, la prise du produit ayant été détectée automatiquement. Le ticket de caisse est envoyé par e-mail. La porte de sortie s’ouvre.

 

A l’entrée, le client doit utiliser sa carte bancaire, avec ou sans contact. Une pré-autorisation d’un montant de 30 euros est enregistrée.

 

 

 

A l’intérieur, 300 références de produits alimentaires frais ou secs et des produits de première nécessité.

 

 

En sortie, le ticket de caisse est dématérialisé

 

 

 

 

 

 

Auteur : Christine Calais