Accueil Cloud computing Cloud Temple veut offrir un Cloud mêlant le meilleur du privé et...

Cloud Temple veut offrir un Cloud mêlant le meilleur du privé et du public

Marque Cloud Temple
Logo Cloud Temple

Cloud Temple, spécialiste IaaS et infogérance, filiale de Dragonfly, ex- Intrinsec, plaide pour un modèle de Cloud différenciant, performant et ultrasécurisé, mêlant le meilleur du Cloud Public et du Cloud Privé. Pierre Schaller, directeur général délégué de Cloud Temple, nous en dit plus en avant-première, avant de lancer son offre.

Intrinsec, à l’origine un cabinet de conseil en sécurité des systèmes d’information, a changé de nom fin mars 2016 pour devenir le groupe Dragonfly, marquant ainsi son nouveau positionnement. Il s’érige avec ses différentes filiales – Intrinsec Sécurité, Cloud Temple et Netixia (solutions collaboratives basées sur la technologie open source Zimbra ) – en une entité IT, experte du Cloud Computing et spécialiste dans l’externalisation d’applications critiques. Elle met en particulier l’accent aujourd’hui sur son expertise d’hébergement et d’infogérance Cloud, via sa filiale Cloud Temple, qui devrait participer largement à l’objectif d’atteindre «  les 100 millions de chiffre d’affaires en 2020 », espérés par le PDG de Dragonfly Franck Dubray.

Devenir la référence du Cloud

Cloud Temple se revendique « comme le deuxième acteur du Cloud français et souhaite jouer son rôle dans la transformation numérique des entreprises en France », nous indique Pierre Schaller. Avec ses 250 collaborateurs en France (Paris, Nantes Tour, Lyon), mais aussi en Tunisie, et en chiffre d’affaires de 32 M€, la société ne cache pas ses ambitions d’être la référence du Cloud en France, avec une croissance prévisionnelle de 20 % par an.

Ni Cloud public, ni Cloud privé, mais du Cloud Temple

Pour y arriver, elle plaide pour un modèle de Cloud différenciant, performant et ultrasécurisé, mêlant le meilleur du Cloud Public et du Cloud Privé, en garantissant à ses clients un service sur-mesure et en leur fournissant des services associés, comme la gestion des informations critiques.
« Nous souhaitons offrir sécurité, qualité et conformité grâce à un service exceptionnel », soutient Pierre Schaller, qui nous précise vouloir proposer aux entreprises « les performances et la sécurité » qu’offre un modèle privé, associées à la « flexibilité » du public.

Une positionnement qui a pour but de convaincre les entreprises qui hésitent encore à placer à l’extérieur de l’entreprise le cœur de leurs activités, « applications IT critiques et métiers », au-delà des simples environnements de développement ou des tests.

 

Juliette Paoli