Accueil Cloud computing CHEOPS TECHNOLOGY lance 2 offres Cloud avec Hewlett-Packard Enterprise

CHEOPS TECHNOLOGY lance 2 offres Cloud avec Hewlett-Packard Enterprise

Le dynamique dirigeant de Cheops Technology avait fait ce 12 décembre le voyage de Bordeaux à Paris pour annoncer à la presse un nouveau partenariat avec Hewlett Packard Enterprise.

Sept ans après le lancement de son offre Cloud, iCod (Infrastructure Cheops On Demand) , Nicolas Leroy‐Fleuriot constate que le Cloud et les services managés associés sont en croissance de 25% et représentent désormais un tiers de son chiffre d’affaires.

Pour renforcer ce succès, il annonce un nouvel investissement qu’il chiffre à près de 6 M€, pour le lancement de 2 nouvelles offres et un adossement renforcé à HPE.

Une architecture Hyper‐Convergée Hewlett-Packard-VmWare

Hyper IaaS : l’offre Cloud personnalisée par le client sur une architecture Hyper‐Convergée

L’offre Hyper IaaS (The Cloud customized BY you) est une solution d’infrastructure as a service pure sous forme de service basique que l’on peut souscrire en ligne. Dépourvue de services managés, cette offre est construite sur une architecture totalement hyperconvergée, qui permet un accès aux ressources du Cloud extrêmement simplifié avec des automatismes en matière de provisioning de machines virtuelles, d’allocations dynamiques de ressources, d’allocations d’espace disque et de réseau.

A gauche: Nicolas Leroy-Fleuriot, Cheops Technology, à Droite, Gilles Thiebaut, Hewlett Packard Enterprise
A gauche: Nicolas Leroy-Fleuriot, Cheops Technology, à Droite, Gilles Thiebaut, Hewlett Packard Enterprise

Vendre du service

Nicolas Leroy‐Fleuriot veut clairement attirer avec cette offre d’entrée de gamme les petites entreprises, qui ne représentent pas le gros des bataillons des clients de Cheops Technology. La stratégie est de leur donner le goût du Cloud, en misant sur leur besoin d’accompagnement, pour leur offrir ensuite du service à valeur ajoutée. Il explique : « Les TPE et les PME pourront héberger leur système d’information à un prix très compétitif par rapport aux offres concurrentes américaines équivalentes ; les grands entreprises pourront, quant à elles, héberger des applications dans nos Datacenters français tout en gardant complètement la main sur leur administration et par la suite basculer sur des services managés personnalisés si elles le souhaitent».

Les atouts de son offre IaaS sont sa simplicité, sa flexibilité –nombreuses options possibles – et cerise sur le gâteau, un contrat de droit français , permettant de surcroit « une possibilité de négociation de certaines clauses a contrario des offres concurrentes », visant bien entendu entre autres Amazon .

« Nous avons benchmarké l’ensemble des solutions hyper‐convergée du marché » 

Pourquoi l’offre Hewlett Packard et pas celle de Nutanix, par exemple ? Le dirigeant de Cheops se défend d’un choix guidé par des raisons commerciales pures et précise : « nous avons benchmarké l’ensemble des solutions hyper‐convergée du marché ». Résultat, une architecture basée sur des plateformes Hewlett Packard Enterprise couplées à la suite logicielle VMWARE (VSphere, VSAN, NSX, VCloud Director et OnApp).

« La qualité de l’intégration HPE/VMARE et le support unique associé permet de faire bénéficier les clients d’un portail d’accès aux ressources extrêmement intuitives et autorise des options de personnalisation du service jamais vues jusque-là sur une offre de IaaS pure. » explique-t-il.

Une offre cloud  dédiée à l’ERP SAP S/ HANA.

– iCod in Memory est la seconde nouveauté. Ce cloud est dédié à l’ERP SAP S/ HANA. La solution vient enrichir la gamme de Cloud iCod, qui comprend la solution verticale santé Healthcare et iCod RCO.

L’offre est construite sur des appliances ConvergedSystem HPE optimisées pour HANA, la base de données in memory de SAP. Le PDG de Cheops explique : « Pour la base de données de son ERP R/3, SAP supporte Oracle, SQL Server, DB2 et Sybase. Jusqu’à présent, le client choisissait sur quelle base de données il allait faire tourner SAP. Avec l’introduction de HANA, la puissance de traitement qu’elle offre et les énormes champs d’application qu’elle apporte, il ne fait aucun doute que les clients SAP vont massivement migrer vers S/4 HANA. »

Là encore, le dirigeant de Cheops Technology mise sur le besoin de services managés : « Les clients, estime-il, vont profiter de l’occasion pour externaliser leur infrastructure dans le Cloud, réduire leurs coûts et bénéficier de services managés personnalisés pouvant aller jusqu’au maintien en conditions opérationnelles de l’application ».

Avec cette offre, Cheops Technology a l’ambition de devenir le numéro 1 français du Cloud sur S/4 HANA.

Cap sur les 100 M de CA

Cette nouvelle phase d’investissement de 6 M€ intervient alors que l’ETI française, qui a son siège social à Bordeaux, s’apprête à franchir la barre des 100 M€ de CA sur son exercice fiscal en cours, soit près de 25% de croissance par rapport au 81,7 M€ de CA du dernier exercice clos le 30 avril 2016, qui avait connu une croissance de 11%.

Cheops Technology qui compte désormais 5 offres de Cloud, avec la gamme iCod et avec Hyper IaaS, gère la production informatique de près de 200 clients ETI, PME et Grands Comptes tous secteurs confondus, dont plus de 70 cliniques et groupes de laboratoires d’analyses médicales. Elle est en outre certifiée ISO 27001, ISO 20000 et est titulaire de l’agrément Hébergeur de Données de Santé.

Un accord de coopération avec Hewlett Packard Enterprise

Cheops a un partenariat historique fort avec Hewlett Packard. Il le renforce avec un accord original , bénéficiant la promotion de ces deux nouvelles offres de Cloud par la force commerciale du constructeur. « Il s’agit d’une grande première qui voit ainsi les offres de Cloud d’une entreprise française commercialement portée par un acteur américain de renom », se réjouit Nicolas Leroy‐Fleuriot, qui ajoute : « Au‐delà du CA potentiel que représente la promotion de ces offres par HPE, la notoriété et la crédibilité qu’elle nous apporte, notamment auprès des grands comptes, sont des vecteurs extrêmement importants pour rencontrer le succès rapide que nous en attendons sur le marché ».

Gilles Thiebaut,  Hewlett Packard Enterprise : « aller plus loin dans notre partenariat »

Gilles Thiebaut, le nouveau Directeur Général de Hewlett Packard Enterprise France , précédemment en charge des relations avec les partenaires au niveau européen, confirme : « Nous connaissons depuis longtemps la qualité des offres de Cloud de CHEOPS . Nous avons choisi d’aller plus loin dans notre partenariat en nous associant à la promotion de ces deux nouvelles offres qui entrent parfaitement dans la stratégie d’HPE ».

Cap sur l’Amérique!

Mais Nicolas Leroy-Fleuriot n’a pas l’intention de s’arrêter là. La prochaine étape annonce-t-il est l’implantation en Californie. Une consultante est sur place examinant les cibles possibles de sa prochaine acquisition en 2017, pour une exploitation sur 2018. Et le PDG ne cache pas sa tentation de partager son temps dans l’avenir entre les deux continents. Qui pourra arrêter le remuant bordelais?

 

Jean Kaminsky