Home Channel Groupe ROS poursuivra sa diversification dans l’IT suite à la Covid-19

Groupe ROS poursuivra sa diversification dans l’IT suite à la Covid-19

INTERVIEW SPECIALE POST-COVID 19 : Pour Groupe ROS, le confinement a été en partie une opportunité car ce bureauticien avait anticipé la transformation des métiers du Print. Sa diversification dans l’IT et la dématérialisation lui ont permis de surmonter, au moins partiellement, ses pertes conséquentes sur le Print. D’ailleurs, Groupe ROS prévoit de poursuivre ses acquisitions dans l’informatique et les télécoms.

Olivier Bellin, rédacteur en chef de Solutions-Channel.com : Quelles solutions ou services Groupe ROS a-t-il mis en œuvre pour poursuivre ses activités durant le confinement ?

Olivier Bourbonneux, directeur général du Groupe ROS, un bureauticien regroupant 19 sociétés (Trekk, etc., dont 8 concessions XeroBoutique :

La Covid-19 est une opportunité pour ceux qui, à l’instar du Groupe ROS, ont investi et su anticiper la transformation des métiers du Print. La vente de solution de dématérialisation et la GED nous ont permis de passer un cap. Par exemple, le Groupe a saisi l’opportunité de promouvoir davantage Box2Cloud, notre solution d’archivage et de partage conçue par ResoSafe et commercialisée par toutes les sociétés du Groupe ; nous comptons actuellement plus de 1100 clients équipés de cette technologie et lançons ce mois un module complémentaire de GED. Le Groupe ROS est aussi devenu en moins d’un an le second partenaire de l’éditeur Sages Informatique pour le logiciel Zeendoc en France, grâce notamment à la certification Platinum obtenue. Nous avons aussi poursuivi ces investissements dans d’autres domaines. Ces succès sont également dus à la création début 2019 d’une équipe Solutions pour supporter les commerciaux du Groupe ROS dans l’accompagnement de nos clients dans leur transformation digitale ; nous avons d’ailleurs accéléré la formation de nos commerciaux et dirigeants sur les 3 mois post-confinement.

Les entreprises du Groupe ROS ont-elles été très impactées par la Covid-19, dans le Print notamment ?

Comme tous les acteurs du secteur du Print, les entreprises du Groupe ROS ont été impactées par la Covid-19 dès le début du confinement et jusqu’à début juin 2020, que ce soient sur les ventes ou bien encore sur les revenus récurrents liés aux impressions. Je précise qu’il a impacté moins fortement nos activités Informatique et Télécoms, où nous sommes pratiquement stables à fin août, activités qui représentent pratiquement 25 à 30% de notre chiffre d’affaires global.

Avez-vous de la visibilité commerciale sur la fin d’année 2020 ?

La plupart de nos clients dans les PME ont repris le travail physiquement dès mi-mai, donc plus rapidement que dans les grands groupes. Toutefois, à la vue du contexte sanitaire, il est difficile de prévoir même si nous nous sommes adaptés à la situation en développant notamment des offres dédiées prenant ainsi en compte les modifications de l’environnement de travail de nos clients. Toutes nos sociétés commercialiseront dès septembre Microsoft 365 avec des services complémentaires de sécurité, sauvegarde, etc.

Quel chiffre d’affaires le Groupe ROS prévoit-il de réaliser en 2020 ?

Pour 2020, le Groupe ROS s’abstient de communiquer un chiffre précis. A cause de la Covid-19, nous ne rattraperons pas la perte conséquente générée sur le Print durant le confinement. Néanmoins, nous visons sur cette fin d’année de revenir à une décroissance à 1 chiffre.

Cette pandémie conforte-elle le Groupe ROS dans sa volonté de poursuivre sa diversification dans l’Informatique et les Télécoms ?

Oui. Les activités informatiques et télécoms du Groupe ROS, qui représentent déjà plus de 25% de notre chiffre d’affaire total, ont enregistré de bons résultats et répondent à la fois à une demande forte du marché (sécurité, travail collaboratif, mobilité, etc.) et à une convergence des technologies. Nos clients demandent de plus en plus d’avoir un fournisseur capable de les conseiller et de les accompagner sur l’ensemble de ces domaines d’expertise.

Le Groupe ROS poursuivra-t-il ses acquisitions malgré l’impact financier de la Covid-19 ?

Le Groupe ROS poursuivra, malgré la Covid-19, ses acquisitions dans la bureautique, l’informatique et les télécoms, avec un focus particulier sur ces deux derniers secteurs. Nous avons réalisé en moyenne deux acquisitions par an ces dernières années, dont la dernière en février 2020 au travers de DBS, le premier bureauticien multimarque du Groupe ROS. Aujourd’hui, Groupe ROS regroupe 19 sociétés, dont 8 concessions XeroBoutique en France, et un en Belgique.

Olivier Bellin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here