Home Emploi Dell initie un plan social important

Dell initie un plan social important

Le plan social de Dell Technologies Inc. concernerait jusqu’à 6% de ses 165.000 collaborateurs cet été. Cette réduction d’effectif serait davantage liée à la réduction des 36 milliards de dollars de dettes du groupe Dell qu’au Covid-19. Un nombre croissant de ses concurrents licencient également.

Au lendemain de la conférence des investisseurs du 29 juillet 2020 concernant sa stratégie pour son impact social, le groupe Dell confirme aux médias américains qu’il organise, cet été, un plan social important au niveau mondial. Le constructeur IT texan n’a toutefois pas communiqué de chiffres précis.

Une réduction de 6% de la masse salariale de Dell ?

Plusieurs sources sur les réseaux sociaux, et sur le site Thelayoff, évoquent une réduction de 6% de la masse salariale de Dell Technologies Inc., qui emploie 165 000 collaborateurs. Le groupe a déclaré à plusieurs magazines, dont CRN, que ses réductions d’emplois ne sont pas liées à la pandémie Covid-19 car elles ont été planifiées au début 2020.

Son porte-parole a tout de même précisé que, comme toutes les entreprises en ce moment, Dell prends des mesures proactives pour se préparer aux incertitudes économiques occasionnées par la Covid-19.

Réduire la dette conséquente de Dell Technologies

Cette réduction d’effectif serait davantage liée à la réduction des quelques 36 milliards de dollars de dettes de Dell Technologies. Dans le même registre, le groupe texan envisage de vendre en 2021 ses 81 % du capital de sa filiale VMware, qui a elle aussi licencié des collaborateurs en janvier 2020.

Par ailleurs, Dell a mis fin dès juin à son programme d’abondement 401(K) aux retraites de ses collaborateurs. Il aurait également gelé les augmentations de salaire et les embauches jusqu’à fin 2020.

Des concurrents de Dell Technologies licencient également

Un nombre croissant de concurrents de Dell Technologies licencient également cet été car. Tous sont frappés de plein fouet par le ralentissement des commandes en infrastructures IT non Cloud.  Par exemple, HPE licencie en juillet 146 salariés de Simplivity, son entité spécialisée en hyper convergence (HCI), dont il fusionne une partie des activités R&D avec Nimble Storage. Quant à Cisco, il a remercié presque 400 salariés dans la Silicon Valley au printemps. Enfin, Microsoft a aussi licencié près d’un millier de collaborateurs cet été, principalement dans son portail Msn.com, dans les boutiques Microsoft qu’il ferme, et dans sa division Azure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here