Home Channel Avis d’expert – Le Channel aide les entreprises à sortir de la...

Avis d’expert – Le Channel aide les entreprises à sortir de la crise

Selon Florence Ropion, VP & directrice générale Channel France de Dell Technologies, la technologie a été la constante dans une année d’incertitude. Elle a joué un rôle essentiel dans la continuité des activités et aidé les entreprises à devenir plus agiles. En 2021, elle ouvrira la voie de la reprise économique et les partenaires joueront à ce titre un rôle-clé dans l’orientation de cette reprise.

Le cloud hybride une tendance et une opportunité pour les partenaires

En ce début d’année, beaucoup s’enthousiasment à l’idée de l’accélération du multi-cloud, du Edge au cours de l’année 2021, qui verra en effet les investissements dans des modèles cloud poursuivre leur croissance. Ces investissements s’étendront aux environnements publics, privés et périphériques, en effet les entreprises souhaitent pouvoir exploiter et gérer de manière plus agile leurs ressources IT quel que soit l’endroit et tirer parti des avantages offert par le cloud pour leurs applications et données existantes.

Cependant, le cloud public étant devenu une part importante de nombreux environnements hybrides, les entreprises s’attendent de plus en plus à consommer l’ensemble de leur architecture informatique de la même manière que leurs services de cloud public – soit de manière ordonnée, évolutive et en quelques clics, offrant davantage d’options et moins de complexité. Ce passage à un modèle « as-a-Service » est passionnant pour les partenaires car il offre de nouvelles possibilités d’augmenter les revenus récurrents.

5G et Edge Computing – rôle des partenaires

De nombreux experts avaient annoncé que 2020 serait « l’année de la 5G », les opérateurs de réseaux mobiles en Europe étant prêts à un déploiement à grande échelle. Nombre de ces déploiements ont été retardés par différents éléments : changements de politiques gouvernementales, des retards et un changement significatif dans la dépendance aux réseaux à large bande, le tout en raison de la pandémie. Pourtant, en coulisses, une autre technologie a subtilement alimenté une révolution, créant un sentiment d’urgence pour l’accélération de la 5G en 2021 : l’edge computing.

Encouragés par l’adoption croissante du Edge computing, les opérateurs Télécom devront faire d’importants investissements à long terme dans l’informatique moderne qui « cloudifie » leur architecture réseau, contribuant ainsi à la mise en place d’une connectivité étendue et d’un traitement de pointe évolutif toujours plus efficace. Pour ce faire, ils auront besoin d’être guidés par les partenaires. Non seulement ces derniers pourront donner un aperçu des principales tendances d’achat des entreprises – comme c’est le cas avec l’essor du Edge computing – tout en donnant des orientations sur les types d’offres 5G on-demand, ils pourront également donner des conseils précieux sur la technologie et les compétences nécessaires pour répondre à cette demande.

Miser sur l’edge computing et ses opportunités

L’augmentation du travail à distance a été massive en 2020. En plus du développement de nouvelles applications intelligentes basées sur les données, nous continuerons à voir des charges de travail distribuées qui doivent être gérées et analysées en temps réel et à la périphérie. Cela représente une réelle opportunité, à l’horizon 2021, pour les partenaires, qui pourront ainsi guider les entreprises clientes qui cherchent à accroître leurs investissements dans les infrastructures distribuées. Ils pourront particulièrement s’assurer que l’infrastructure dans laquelle ils investissent est effectivement plus simple et plus rapide à déployer que d’autres.

Ce changement va donner une impulsion aux modèles d’exploitation hybrides dans le cloud qui s’étendent jusqu’au Edge, au-delà du data center traditionnel. Les partenaires accompagneront les entreprises à appréhender l’ampleur de ces opportunités et l’avantage concurrentiel que peut leur apporter le numérique. Grâce à la 5G, la capacité d’analyser et d’agir sur les données en périphérie accélérera le rythme de développement de nouvelles plateformes basées sur les données, telles que le commerce électronique et les applications commerciales numériques. Parallèlement, les capteurs intelligents feront place à de nouvelles capacités dans des secteurs allant des soins de santé à l’éducation, en passant par l’énergie. L’expertise industrielle des partenaires prendra toute son importance, pour accompagner et conseiller les entreprises à définir la meilleure approche afin d’obtenir les résultats les plus significatifs dans leur propre secteur d’activité.

Les PC intelligents s’adaptent aux utilisateurs hybrides et hyperconnectés

Alors que les entreprises et les organisations s’adaptent à la nouvelle dynamique hybride du travail et de l’apprentissage, la technologie devient indispensable dans cette nécessité de s’adapter. Pour 2021, cette capacité d’adaptation sera renforcée par la fusion de l’intelligence artificielle, de l’informatique dématérialisée et de la connectivité, pour améliorer l’expérience des utilisateurs avec leurs terminaux. Il sera, à ce titre, essentiel pour les partenaires de mettre en avant tous les avantages d’une gestion modernisée des PC à distance.

La pandémie a notamment transformé les perspectives des équipes dirigeantes, en mettant en évidence les investissements essentiels des entreprises dans les infrastructures. Par exemple, l’IA rendra l’informatique plus transparente et personnalisée, ce qui permettra d’optimiser la productivité des PC à distance. Des logiciels intelligents aideront ainsi les terminaux à comprendre quand les utilisateurs souhaitent ou ne souhaitent pas être vus lors des vidéoconférences.

Les terminaux pourront passer par défaut en 5G lorsque le Wi-Fi sera faible. De nouvelles applications et services seront lancées pour faciliter et rendre plus organique la collaboration, et les systèmes que nous utilisons commenceront également à évoluer en termes de fonctionnalités.

Faire évoluer le rapport entre l’utilisateur et sa machine

La technologie permettra enfin une connectivité optimisée, à l’heure où nous travaillons en toute mobilité. Les réunions virtuelles et les espaces de collaboration nous donnent actuellement un aperçu de la vie quotidienne de nos collègues et créent une plus grande flexibilité pour l’équilibre vie professionnelle-vie privée. 

Mais la technologie va surtout transformer la relation homme-machine : l’IA et l’automatisation vont ainsi ré-imaginer la division du travail entre l’utilisateur et son terminal. Nous confierons ainsi davantage de tâches de réflexion à l’IA, ce qui permettra d’obtenir des informations plus précises et pertinentes plus rapidement, nous permettant de nous concentrer sur l’innovation et les relations humaines.

La concrétisation de cette vision nécessitera des conseils de haut niveau, afin de s’assurer que les entreprises puissent adapter l’ensemble de ces technologies à leur activité de manière utile et sans retenue. Les partenaires joueront dans ce contexte un rôle clé dans la mise en place de ces projets, tout en guidant les clients à suivre une méthodologie centrée sur les données et leur analyse. Aujourd’hui plus que jamais, pour les entreprises et les organisations le facteur humain reste un avantage concurrentiel déterminant.

Par Florence Ropion, VP & directrice générale Channel France de Dell Technologies

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here