Accueil Channel Bretagne Télécom réussit une deuxième levée de fonds très importante

Bretagne Télécom réussit une deuxième levée de fonds très importante

Le fonds Quilvest Capital Partners s’associe en juillet à Crédit Mutuel Equity et Bpifrance pour développer l’opérateur Bretagne Télécom, avec le concours de Nicolas Boittin, son fondateur et PDG. Cette nouvelle levée de fonds, de plusieurs dizaines de millions d’euros, lui permettra de réaliser des acquisitions.

Le fonds Quilvest Capital Partners et les partenaires financiers historiques de Bretagne Télécom, Crédit Mutuel Equity et Bpifrance, investissent plusieurs dizaines de millions d’euros en juillet 2020 dans l’opérateur breton de services télécoms et Cloud, en partenariat avec Nicolas Boittin (en photo), son fondateur et PDG depuis 2005.

Nouvelle levée de fonds de plusieurs dizaines de millions d’euros

Cette deuxième levée de fonds conséquente est un beau succès pour Nicolas Boittin : « La première levée de fonds de 22 M€ nous avait servi en 2019 à structurer Bretagne Télécom et à sécuriser nos backbones et les données des clients, mais aussi à nous certifier ISO 27001 et HDS (Hébergement de Données de Santé) pour leur offrir des nouveaux services. La seconde levée de fonds, qui est au moins trois fois supérieure à la première, nous permet de réaliser des acquisitions en acquérant des flèches d’argent ».

Bretagne Télécom vise les 50 M€ d’ici 3 ans grâce à des acquisitions

Nicolas Boittin prévoit de réaliser une ou plusieurs acquisitions dès fin 2020 dans le Grand-Ouest, ou à Paris, Toulouse et de façon opportuniste dans le reste de la France. Le dirigeant cible notamment « des experts de la sécurité pour renforcer nos expertises dans ce domaine et afin de sécuriser toujours mieux les services offerts à nos clients. Le travail d’identification des cibles est en cours. La première acquisition en France devrait avoir lieu dès 2021 a priori ».

Une stratégie de croissance externe validée par Thomas Vatier, associé chez Quilvest Capital Partners : « Quilvest a été séduit par la vision de Nicolas Boittin, et le parcours remarquable qu’il a réalisé au cours des dernières années. Notre volonté commune est d’intensifier le développement de la société, en renforçant son offre de façon organique et par croissance externe ».

Pour 2020, Bretagne Télécom prévoit de réaliser un chiffre d’affaire de près de 25 millions d’euros, en hausse d’environ 20% par rapport à 2019. Nicolas Boittin espère atteindre les 50 M€ d’ici 3 ans grâce à des acquisitions.

Quilvest Capital Partners est devenu l’actionnaire de référence du groupe

Aujourd’hui, Nicolas Boittin reste PDG de Bretagne Télécom, dont il conserve moins de 50% du capital. En effet, Quilvest Capital Partners devient l’actionnaire de référence du groupe. En 2019, lors de la première levée de fonds, le fondateur opérateur de services télécoms et Cloud conservait encore 80% du capital. « Or, le fait de conserver une part très importante du capital de Bretagne Télécom nous a freiné dans notre dynamique de croissance. Difficile en effet de séduire des fonds plus importants et se faire accompagner par des vrais spécialistes du build-up comme Quilvest Capital ».

Fondé en 2005, Bretagne Télécom est un opérateur de services télécoms et Cloud de proximité spécialisé en réseaux privés très hauts débits, communications unifiées et services de cloud privé/hybride.