Accueil Channel Avis d’expert – Quelles sont les priorités informatiques des responsables informatiques en...

Avis d’expert – Quelles sont les priorités informatiques des responsables informatiques en 2021 ?

L’année dernière, si particulière, a été marquée par des événements imprévus. Chaque service informatique a été confronté à de nouveaux défis et la transformation numérique s’est accélérée. Tous ont connu une forme de changement au sein de l’entreprise – en matière de travail à distance, de sécurisation des données ou encore d’adoption de nouveaux outils numériques. Le tout à un rythme effréné selon Philippe Azouyan, directeur de Dynabook France.

Avec un nombre inégalé de personnes travaillant à domicile, les équipes informatiques ont dû entreprendre une réinitialisation technologique. Elles ont évalué si les infrastructures et les technologies existantes étaient aptes à offrir, à grande échelle, un travail hybride sécurisé et sans entrave. En fait, selon une récente étude de Dynabook, les deux tiers des responsables informatiques en Europe augmenteront leurs dépenses informatiques cette année. L’évolution des modes et des lieux de travail est le moteur de cette croissance de l’équipement en matériel informatique. En effet, plus des deux tiers (67%) des employés doivent travailler à domicile ou sans lieu fixe depuis la pandémie. Mais, alors que la réalité de l’entreprise a changé, quelles sont les priorités des entreprises dans la pratique ?

Un paysage informatique en évolution

L’augmentation des budgets s’accompagne d’une responsabilité accrue de dépenser ces derniers correctement. Dans ce nouvel environnement de travail hybride, l’étude révèle que le support et l’assistance informatique à distance (50%), les solutions basées sur le cloud (50%) et l’infrastructure de cybersécurité (48%) figurent parmi les principales priorités. Ceci est constant sur les principaux marchés européens, bien qu’en Allemagne investir dans les compétences informatiques et la formation soit la troisième priorité. Le support informatique à distance occupant la quatrième place. Cela reflète simplement le fait que les responsables informatiques ont non seulement conscience du besoin d’augmenter le niveau de support offert de manière centralisée, mais aussi de la nécessité de renforcer les compétences des employés à un moment où le support en face à face est significativement réduit.

Selon le Gartner’s annual CIO Survey, les deux tiers (67%) des répondants à l’enquête 2021 affirment que la demande de nouveaux produits et services numériques a augmenté en 2020. 83% affirment qu’elle augmentera encore cette année. Alors que les plates-formes cloud, la sécurité et les outils à distance sont des priorités depuis maintenant plusieurs années, l’accélération de la transformation numérique des entreprises a fait émerger de nouvelles technologies telles que l’automatisation, l’intelligence artificielle (IA) et les solutions de edge computing. L’étude révèle que plus de la moitié des décideurs informatiques considèrent les décisions d’achat autour de ces technologies plus importantes actuellement qu’avant la pandémie.

Priorité à la productivité

Avec le développement du travail à distance, la productivité des employés a été l’un des sujets les plus discutés. Pour certaines entreprises, les livraisons d’informatique à domicile leur ont permis de capitaliser sur les dernières technologies pour collaborer plus efficacement. Alors que d’autres ont connu, sans surprise, une baisse de la productivité de la main-d’œuvre.

Pour permettre une transition continue et réussie vers le travail hybride et à distance à grande échelle, la productivité et la collaboration des employés doivent rester des priorités. Cela dit, plus d’un tiers des décideurs informatiques considèrent ces deux domaines comme les plus difficiles à gérer. Il reste donc du travail à faire en la matière.

Une partie de cela consiste à doter les employés des bons outils pour travailler de manière transparente, quelle que soit la distance. L’étude de Dynabook révèle que plus de la moitié des entreprises accorde déjà la priorité aux technologies de support à distance pour le personnel, soit une augmentation de près de 30% depuis 2018. En outre, au-delà de ces dernières, une grande importance est également accordée aux outils d’automatisation (60%) et aux appareils portables (59%), offrant également des avantages significatifs en matière de productivité.

Naturellement la santé et le bien-être des employés sont également liés à la productivité, ces temps incertains ayant mis en lumière la santé mentale. Cependant, il existe des preuves d’un décalage entre les priorités informatiques et le bien-être des employés, avec seulement un tiers (33%) des entreprises déclarant qu’elles donneraient la priorité au bien-être des employés.

Les appareils plébiscités

Bien que les appareils aient longtemps été un élément essentiel de toute infrastructure technologique, leur rôle dans le monde des affaires a sans doute jusqu’à présent été sous-estimé – ou même tenu pour acquis. Les ordinateurs portables, en particulier, ont été particulièrement plébiscités lors des confinements. D’après les recherches de Dynabook, près des trois quarts (74%) des décideurs informatiques considèrent que les décisions d’achat en matière d’appareils sont plus importantes aujourd’hui qu’avant la pandémie.

Alors, après une année d’activité à distance, que réserve l’avenir en la matière ? Alors que les employés de 86% des entreprises utilisent déjà des ordinateurs portables pour le travail à distance, les deux tiers (66%) des responsables informatiques prévoient d’en intégrer davantage au sein de leur infrastructure informatique ces 12 prochains mois.

Avec une attention renouvelée pour le matériel, les entreprises chercheront probablement à actualiser leur flotte d’appareils professionnels existante pour répondre aux normes requises pour un mode de travail entièrement hybride. Sans surprise, pour un cinquième des entreprises, la sécurité est le critère le plus important pour l’achat de nouveaux ordinateurs portables – ceci juste après les performances (28%).

Cependant, les entreprises comprennent qu’elles ont besoin de plus qu’un simple appareil sécurisé. Pour répondre aux attentes des employés dans ce nouveau monde du travail, les décideurs informatiques doivent rechercher des appareils cochant toutes les cases et adaptés au travail à distance. La plupart des entreprises en prennent déjà note – citant l’importance de la sécurité (81%), des options de connectivité (80%), des outils de performance (76%) et de collaboration (74%).

À certains égards, l’année passée peut être considérée comme une année ayant poussé de nombreuses entreprises à réinitialiser leur informatique. Le passage au travail à distance a certainement engendré des changements importants en matière de priorités informatique.  De nombreuses entreprises ont mis à niveau leurs solutions actuelles, qu’il s’agisse des infrastructures basées sur le cloud, des appareils des employés ou de la sécurité. Maintenant que les mesures réactives sont moins nécessaires, les entreprises ont la possibilité de prendre du recul et d’évaluer ce virage vers le travail hybride – et les besoins informatiques qui en découlent.