Accueil Channel Avis d’expert – MSP : comment booster leur développement et celui de...

Avis d’expert – MSP : comment booster leur développement et celui de leurs clients dans un contexte post-crise ?

Si la Covid-19 a présenté de nombreux défis, l’un des principaux reste la transition vers le télétravail à laquelle de nombreuses entreprises ont dû faire face. Les MSP ont alors joué un rôle central en accompagnant ces dernières dans un processus d’adaptation aussi rapide et fluide que possible, selon Florian Malecki, directeur Marketing Produit à l’international d’Arcserve.

Qu’il s’agisse de la mise en place de nouveaux outils de collaboration basés sur le cloud, tels que Zoom ou Slack, ou de l’installation de systèmes de voix sur IP, les MSP ont largement aidé leurs clients à adopter cette nouvelle génération d’applications cloud, allant bien au-delà du simple partage de fichiers, ou encore de l’envoi et de la réception d’emails.

Alors que nous nous dirigeons progressivement vers une ère post- Covid plus ou moins lointaine, le rôle des MSP reste essentiel pour soutenir les clients dans leurs transitions vers des environnements hybrides. Et si certains employés retournent déjà au bureau ou adoptent au contraire le télétravail de manière pérenne, d’autres misent plutôt sur un équilibre à trouver entre ces formats de travail.

Un soutien de taille pour assurer la pérennité des systèmes en place

En plus de continuer à aider leurs clients à renforcer leurs systèmes et leurs performances, les MSP pourront développer leurs propres activités avec de nouveaux projets de monétisation. En effet, prenons l’exemple de l’apparition de la Covid-19 lors de laquelle les entreprises se sont précipitées pour accélérer la transformation digitale de leurs processus du jour au lendemain, adoptant alors le télétravail à une échelle et à un rythme sans précédent.

Les MSP ont aujourd’hui l’opportunité de contrôler ce qui alors été fait dans la précipitation et d’y apporter les potentielles améliorations nécessaires. Ils peuvent ainsi vérifier si les changements effectués sont suffisamment robustes pour soutenir les nouveaux formats de travail hybrides ou si des corrections spécifiques doivent être apportées pour les optimiser.  En revoyant et en corrigeant ces éventuelles lacunes, les MSP pourront s’assurer que leurs clients disposent d’une infrastructure stable et résiliente, capable de s’adapter à l’ère post-crise, notamment du point de vue de la sécurité et de la sauvegarde des données.

L’efficacité du système de stockage des données comme premier rempart face à la menace pesante des ransomwares

La notion de sécurité n’est plus une option, alors que les entreprises sont en pleine mutation avec un volume croissant de données migrées vers le cloud et des attaques de ransomwares toujours plus nombreuses et sophistiquées. En effet, les incidents liés à ces dernières ont augmenté de 72 % au cours de la pandémie, avec des vulnérabilités de mobilité ayant croît de 50% selon le rapport sur les tendances en matière de vulnérabilités et de menaces de Skybox Security. Ces chiffres mettent alors en évidence les dangers d’une frontière de plus en plus floue entre les réseaux d’entreprise et personnels dans un environnement de travail toujours plus hybride.

En parallèle, le défi que représentent les ransomwares va continuer de s’intensifier au fur et à mesure que les entreprises exploitent l’IoT, l’intelligence artificielle et la 5G et génèrent ainsi davantage de données, pouvant être compromises et prises au piège par des attaques de ransomware. Heureusement, les MSP sont en excellente position pour aider les clients à implémenter de nouvelles stratégies de sauvegarde et de récupération des données et, au final, déjouer cette menace massive.

Recommander la bonne solution de sauvegarde

En déployant ou en recommandant la bonne solution de sauvegarde, les MSP seront par exemple plus à même de réagir rapidement aux attaques et de limiter les dommages. Aussi, ceux-ci doivent promouvoir la stratégie 3-2-1-1, qui consiste à disposer de trois copies de sauvegarde des données sur deux supports différents, tels qu’un disque et une bande, l’une d’elles étant située hors site pour la reprise après sinistre. Le dernier 1 de cette équation correspond quant à lui au stockage objet immuable. En combinant une protection permanente des données via un stockage immuable avec une pour les charges de travail virtuelles, sur site et dans le cloud, les MSP peuvent s’assurer que toutes les données sont protégées de manière proactive contre les ransomwares, la corruption ou la perte accidentelle.

Il est indéniable que le format de travail hybride est l’avenir, et que de plus en plus d’entreprises se tournent ainsi vers le cloud. Les MSP, pour leur part, sont particulièrement bien placés pour aider leurs clients à trouver le bon équilibre entre les systèmes sur site et le cloud. Ceux qui adoptent un modèle de solution hybride peuvent mieux répondre aux besoins des clients, tout en restant pertinents et précieux au cours des années à venir.

Les MSP ont déjà prouvé leur rôle essentiel en situation de crise et si la pandémie ralentit, ils peuvent toujours maximiser leur valeur en permettant à leurs clients de prospérer dans un monde post-crise encore instable.