Accueil MARKETING - étude Automatisation des processus : le marketing programmatique séduit le secteur des télécoms

Automatisation des processus : le marketing programmatique séduit le secteur des télécoms

icône Mesure
icône Mesure

Dans le secteur des télécoms, 78 % des responsables marketing prévoient d’augmenter les dépenses en matière de publicité programmatique cette année.

Rocket Fuel, société fournissant des solutions publicitaires basées sur l’intelligence artificielle à destination des annonceurs sur le digital, dévoile les résultats d’une étude dédiée au secteur des télécoms. Cette enquête met en lumière l’importance grandissante du marketing programmatique, reposant sur l’analyse des données. L’ensemble des annonceurs interrogés ont indiqué utiliser des plateformes programmatiques pour la réalisation d’une ou plusieurs de leurs campagnes. De plus,  la majorité (78 %) prévoit d’augmenter ses dépenses dans ce domaine dès l’année prochaine.

« Sur le marché des télécoms, la publicité programmatique tient une place de plus en plus importante et chaque acteur de cet écosystème doit se tenir informé des technologies et stratégies de gestion des données les plus performantes, » précise Eric Clemenceau, directeur général de Rocket Fuel France. « Pour réussir, les annonceurs doivent tirer parti d’un DSP (Demand-side Platform) couplé à un DMP (Data Management Platform) afin d’exploiter au mieux les données collectées et ainsi optimiser la performance des campagnes. »

Parmi les principales conclusions de l’étude :

  • Dans le secteur des télécoms, 3 annonceurs sur 4 (78 %) prévoient d’augmenter les dépenses en matière de publicité programmatique au cours de l’année à venir. L’ensemble des annonceurs interrogés ont indiqué utiliser des plateformes programmatiques pour la réalisation d’une ou plusieurs de leurs campagnes, et que la majorité d’entre eux prévoient d’augmenter leurs dépenses d’achats médias programmatiques l’année prochaine. Par conséquent, ils comptent réduire les dépenses auprès des médias traditionnels (56 % pour le print, et 31 % sur les supports radio et le digital non programmatique).
  • 95 % des annonceurs pensent pouvoir utiliser des données propriétaires pour prendre des décisions commerciales et marketing. Les professionnels des télécoms souhaitent utiliser une plate-forme DMP (Data Management Platform) pour exploiter les données hors ligne et affiner la segmentation clients.
  • Malgré une multitude de données propriétaires hors ligne, moins de 2 à 5 annonceurs (38 %) analysent véritablement ces informations afin de mesurer ou d’optimiser leurs objectifs en ligne. Sur le marché des télécoms, la majorité des clients (environ 80 %) effectuera un achat hors ligne – soit par téléphone ou en magasin. Ainsi, les responsables marketing ont besoin d’une solution permettant de collecter et d’analyser les données hors ligne afin d’évaluer les performances de la campagne. Cette évaluation doit intégrer à la fois la visibilité en ligne et les ventes hors ligne.
Juliette Paoli