Accueil Stratégie/Business Autodesk voit son avenir dans l’Internet des objets

Autodesk voit son avenir dans l’Internet des objets

autodesk
Autodesk logo

Alors qu’Autodesk, éditeur américain de logiciels de conception 3D, change de modèle économique, passant de la vente de logiciels en licence au modèle d’abonnement Cloud, et cherche à faire évoluer ses applications avec l’impression 3D par exemple, il vient de signer un accord en vue d’acquérir SeeControl, une plateforme Cloud de gestion des objets connectés (IoT) pour les entreprises, basée à San Francisco.

Cette acquisition lui permettra d’intégrer l’Internet des objets à ses solutions pour la création d’objets, de produits ou d’environnements embarquant des capteurs capables de remonter des informations sur le processus de fabrication. « L’acquisition de SeeControl est le premier des efforts d’Autodesk pour développer de nouvelles technologies et solutions qui aideront nos clients à tirer profit de l’Internet des objets, en leur permettant de capter, analyser et utiliser les données de leurs produits », a indiqué Amar Hanspal, vice-président senior

Ce jeudi 27 août, l’américain a annoncé un chiffre d’affaire trimestriel, clos le 31 juillet, à la baisse : la perte nette est de 235,5 millions de dollars.

Juliette Paoli