Accueil Evénements Au FIC 2015, la lutte contre le terrorisme en sujet phare

Au FIC 2015, la lutte contre le terrorisme en sujet phare

La 7ème édition du Forum International de la Cybersécurité a réuni 4300 visiteurs, avec une présence internationale remarquée. La lutte contre le terrorisme est venue s’imposer parmi les sujets phares du FIC 2015. 

Organisé les 20 et 21 janvier derniers à Lille, le Forum International de la Cybersécurité a été l’occasion de placer la France au cœur des échanges liés à la sécurité et à la confiance numérique, dans le souci de préserver les libertés individuelles. « La sécurité et la liberté sont deux sœurs siamoises indissociables. Une cybersécurité qui serait trop sécuritaire ou trop libertaire serait vouée à l’échec » confie Marc Watin-Augouard, général d’armée (2S), fondateur du Forum International de la Cybersécurité. Au lendemain des attaques terroristes qui ont frappé la France, la lutte contre le terrorisme est venue s’imposer parmi les sujets phares du FIC 2015, avec notamment la présence de Thomas de Maizière, ministre fédéral de l’Intérieur allemand et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur français, qui sont venus témoigner du renforcement de la collaboration franco-allemande et de la coopération européenne, y compris dans la lutte contre la propagande et le recrutement terroristes sur Internet.

Un label France Cybersecurity

De son côté, Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique a pris part à l’un des temps forts de cette 7ème édition en remettant les premiers labels France Cybersecurity à 24 solutions de cybersécurité. La création du label France Cybersecurity étant l’une des actions prioritaires identifiées par la 33ème action du Plan de la Nouvelle France Industrielle consacré à la cybersécurité dont l’objectif est d’identifier les offres nationales et d’en faire un gage de qualité et de performance. Voir notre article à ce sujet.
Le FIC 2015 fut également l’occasion exceptionnelle de réunir Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI et son homologue allemand Michaël Hange, directeur du BSI afin d’aborder l’importance de la coopération entre les agences de sécurité européennes en matière de cybersécurité. 

Une dimension internationale

Le volet international a d’ailleurs été largement mis en avant lors de cette 7è édition.  La FIEP (Association des gendarmeries d’Europe et de la méditerranée) s’est réunie à cette occasion avec la présence de délégations venant d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas, du Portugal, de la Turquie, de la Tunisie, du Maroc, de la Roumanie, auxquels des représentants de l’Argentine et du Chili se sont joints. Le FIC 2015 a également réuni Jamie Saunders, directeur du National Crime Unit, Sabine Vogt, du BKA allemand, le Major General John A. Davis, conseiller cyber du Pentagone et le général d’armée aérienne Jean-Paul Paloméros, commandant suprême allié Transformation (OTAN). 
« La participation du ministre allemand de l’Intérieur à l’inauguration du FIC 2015 et cette présence sont la preuve que le FIC devient une manifestation incontournable dans un contexte où les enjeux de cybersécurité ont une dimension internationale » ajoute Marc Watin-Augouard.

Des prix en pagaille

Comme chaque année, une large place a été accordée à l’innovation, avec notamment le Prix de la PME innovante, remis à Pradeo et le Prix spécial du Jury remis à Tetrane. « Parce que l’une des premières ambitions du FIC est de valoriser l’innovation et de contribuer au développement de la filière cybersécurité, le pôle innovation comptait cette année près de 40 partenaires » confie Guillaume Tissier, directeur général de CEIS.
 
La formation et la jeunesse ont également été mises à l’honneur avec la participation de 27 écoles et organismes de formation et l’organisation d’un challenge FIC (forensic), organisé avec EPITA et ACISSI qui a réuni plus d’une centaine de participants (Fabien Perigaud et Yorick Lesecque d’Airbus Defense and Space en sont sortis vainqueurs), et du Cyber Challenge Sogeti. 

 
Afin d’honorer les personnes qui contribuent au développement de la pensée « cyber », le FIC a également remis comme chaque année le Prix du Livre Cyber. 3 livres ont retenu l’intérêt du Jury : « Cyberespace : enjeux géopolitiques » (Revue Hérodote), « Big, Fast & Open Data » (Yannick Lejeune, Epita) et « Alliances et mésalliances dans le cyberespace » (Olivier Kempf).

 
Guillaume Tissier, directeur général de CEIS
 conclut « Le FIC 2015 a permis de montrer à quel point cybersécurité et compétitivité des entreprises étaient liées. Dans un cyberespace qui n’a pas de frontières, cette 7ème édition a réuni plus de 4 300 personnes de 73 nationalités différentes, des acteurs publics et privés, qui ont pu s’informer, concourir, évaluer leurs connaissances, découvrir, analyser, comprendre et échanger autour des enjeux liés à la cybersécurité et à la transformation numérique ».

Juliette Paoli