Accueil Stratégie/Business Atos rachète Syntel pour accélérer son développement en Amérique du Nord

Atos rachète Syntel pour accélérer son développement en Amérique du Nord

Ce rapprochement qualifié de « stratégique » et « d’envergure » par Atos a, selon l’ESN, plusieurs bénéfices : le renforcement de son offre, un développement accéléré en Amérique du Nord, et au passage 1 milliard de dollars de plus dans son chiffre d’affaires.

Syntel, qui propose des solutions dans les domaines du Cloud, des réseaux sociaux, du mobile, de l’analyse de données, de l’Internet des objets, et de l’automatisation, rejoindra la division Business & Platform d’Atos. De quoi proposer de nouveaux services digitaux aux clients d’Atos présents en Amérique du Nord et en Europe. Les clients de Syntel profiteront, eux, du portefeuille d’offres d’Atos en cybersécurité, Big Data, infrastructure et gestion des données. « La complémentarité de l’offre de services et de la base clients des deux sociétés devrait permettre de multiples opportunités de ventes croisées. De nombreuses initiatives sont déjà identifiées, et devraient générer des synergies commerciales d’environ 250 millions de dollars d’ici la fin 2021, dont la moitié d’ici la fin 2020, avec de l’ordre de 20 % de marge opérationnelle« , précise Atos.

Syntel a généré un chiffre d’affaires de 924 millions de dollars en 2017, dont 89 % en Amérique du Nord, et a réalisé une marge opérationnelle de 25 %. L’entreprise emploie environ 23 000 collaborateurs dans 30 pays, dont plus de 18 000 sont basés en Inde, ce qui fait dire à Atos, qui compte lui 100 000 collaborateurs dans 73 pays : « Syntel offre un environnement « offshore » attractif avec des campus de calibre mondial en Inde. Atos bénéficiera d’améliorations opérationnelles tangibles, notamment en optimisant la répartition « offshore » / « onshore » de son personnel, en profitant de la plateforme « offshore » existante de Syntel et de son savoir-faire en matière de gestion de talents. »

Des synergies de coûts

Atos voit aussi dans cette acquisition une synergie des coûts. « L’alignement de la structure opérationnelle de la division Business & Platform d’Atos sur celle de Syntel devrait principalement contribuer aux synergies de coûts. La réduction des coûts indirects, et notamment l’optimisation des achats et de l’immobilier grâce à des économies d’échelle, devrait générer des synergies de coûts additionnelles. Le montant annuel attendu de ces synergies s’élève à 120 millions de dollars d’ici la fin de 2021, avec une progression linéaire sur les trois prochaines années« , indique-t-il.

Pour Thierry Breton, PDG d’Atos, cet achat est « une étape-clé dans la transformation de notre Division Business & Platform Solutions qui grâce à une offre enrichie de services digitaux, renforce considérablement son profil de croissance, sa rentabilité, sa plateforme en Inde et ses synergies de coûts et de revenus. Par ailleurs, la très forte complémentarité entre Atos et Syntel en termes d’offre de services, de clients et de géographies nous permettra d’accroitre considérablement notre présence en Amérique du Nord et d’accélérer la transformation digitale des clients de Atos dans le monde. » 

Atos déboursera au final 3,4 milliards de dollars pour acquérir Syntel. L’ensemble de l’équipe dirigeante de Syntel rejoindra Atos, et Rakesh Khanna, directeur général de Syntel, deviendra membre du Comité Exécutif d’Atos. La réalisation de l’opération est prévue avant la fin de l’année.