Accueil Business Atos détient dorénavant plus de 84 % du capital de Bull

Atos détient dorénavant plus de 84 % du capital de Bull

Atos a annoncé le 11 août le succès de son offre publique d’achat sur Bull. « Une étape clé dans le projet de création en Europe d’un leader mondial du Cloud, de la cyber sécurité et du Big Data », a indiqué la société de services informatiques.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a publié en effet les résultats de l’offre publique d’achat sur les actions et les OCEANEs Bull qui s’est déroulée du 27 juin 2014 au 31 juillet 2014 inclus. 103 145 480 actions et 10 792 obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes (les « OCEANEs ») ont été apportées à l’offre publique.

Atos détient donc, à la date du règlement livraison fixée ce jour, 84,25 % du capital et des droits de vote de Bull sur la base du capital émis au 31 juillet 2014 ainsi que 18,41% des OCEANEs en circulation. La condition de seuil qui était fixée à 50 % du capital de Bull plus une action, calculée selon les modalités prévues dans la note d’information visée par l’AMF le 24 juin 2014, est satisfaite.

Une offre réouverte pour 10 jours

Conformément à l’article 232-4 du règlement général de l’AMF, l’offre sera réouverte pour une période de 10 jours de bourse suivant un calendrier qui sera prochainement publié par l’AMF, aux mêmes prix de 4,90€ par action et de 5,55€ par OCEANE.

« Ce rapprochement renforcera la position de n°1 du nouvel ensemble dans le Cloud en Europe, permettra la création d’un leader dans les secteurs du Big Data, et des services de cyber sécurité avec plus de 2 000 spécialistes dédiés et confirmera son leadership global en Infogérance et en Intégration de Systèmes. La complémentarité des technologies consolidera l’impact opérationnel d’Atos et sa capacité à proposer à ses clients des offres innovantes », souligne un communiqué de presse de Bull.

La phase d'intégration débute

De son côté, Thierry Breton, PDG d’Atos, a déclaré : « La satisfaction des conditions de l’offre publique est une étape importante de notre projet et j’accueille chaleureusement les 9 200 salariés de Bull. Avec eux, Atos entre dans une nouvelle phase avec un positionnement plus fort dans les technologies du Cloud, de la cyber sécurité et du Big Data. Le nouveau Groupe se renforce également dans l’Infogérance et l’Intégration de Systèmes. Nous pouvons démarrer sans plus attendre la phase d’intégration pour procéder au regroupement des opérations et générer les synergies prévues. »

Juliette Paoli