Accueil Juridique Android toujours : L'accusation de viol de la GPL2 serait infondée

Android toujours : L'accusation de viol de la GPL2 serait infondée

Tel est l'avis de Linus Torvlad en personne, et rapporté par ItWorld.

« Cela semble totalement erroné. Nous avons toujours dit clairement que les appels systèmes du noyau ne peuvent pas être un travail dérivé tombant sur la licence GPL. […] Je ne n'ai pas regardé ce qu'à fait exactement Google avec les fichiers en-têtes du noyau, mais je ne pense pas qu'ils aient fait quelques chose de fondamentalement différent que ce que fait la glibc. »

Un souci de moins pour Google donc 🙂

Frédéric Mazué