Accueil Stratégie/Business Altice, maison-mère de Numericable-SFR, rachète le câblo-opérateur américain Suddenlink

Altice, maison-mère de Numericable-SFR, rachète le câblo-opérateur américain Suddenlink

Logo Altice
Logo Altice

Altice, la maison-mère de Numericable-SFR, va acquérir 70 % du câblo-opérateur américain Suddenlink Communications.

La transaction s’élève à 9,1 milliards de dollars. Une opération qui va permettre au groupe européen, qui s’est beaucoup développé ces dernières années dans la téléphonie mobile et filaire, de revenir à ses premières amours, le câble.

Des clients particuliers et professionnels

En mettant la main sur Suddenlink, septième câblo-opérateur américain, Altice va récupérer un portefeuille de près de 1,4 million de clients particuliers et de 90 000 entreprises, et sera présent dans une quinzaine d’Etats dont le Texas, la Louisiane, l’Arkansas, la Caroline du Nord, l’Oklahoma, l’Arizona ou encore la Virginie occidentale. « Avec cette acquisition, le groupe Altice entre sur le grand et attractif marché du câble américain et franchit une nouvelle étape dans la diversification et l’équilibrage de son portefeuille d’activités de haute qualité », indique le groupe dans un communiqué. L’opération devrait être finalisée au quatrième trimestre, une fois l’approbation des autorités réglementaires obtenue, et pourrait ne pas être la dernière si l’on en croit Dexter Goei, le patron d’Altice, qui parle d’un « premier investissement sur l’attractif marché américain ».

Altice, qui emploie près de 30 000 personnes dans une quinzaine de pays et compte quelque 30 millions d’abonnés à ses services, a racheté récemment l’opérateur télécoms SFR qu’il a fusionné avec le câblo-opérateur Numericable. Mardi 19 mai, une partie des salariés de SFR étaient d’ailleurs en grève, inquiets des conséquences de cette fusion. Laurent Penon de la CFDT, indiquait que cette mobilisation exprimait «  le ras-le-bol des salariés qui sont vraiment perdus par les méthodes et les signaux envoyés par la direction ». Voir notre article.

 

Auteur : la rédaction avec AFP