Accueil Stratégie/Business Altice et Free veulent se partager Bouygues Telecom

Altice et Free veulent se partager Bouygues Telecom

Le groupe Bouygues a confirmé lundi 22 juin avoir reçu du groupe Altice, maison-mère de SFR, une « offre non sollicitée » pour Bouygues Telecom et prévoit de réunir son conseil d’administration mardi 23 juin pour en discuter. Free est également officiellement sur les rangs.

« Aucune négociation n’est en cours », a précisé Bouygues dans un communiqué. L’entreprise Numericable-SFR, filiale d’Altice, a aussi confirmé dans un communiqué séparé avoir déposé une offre de rachat. Elle a annoncé que si celle-ci aboutissait, elle envisageait de revendre certains actifs à Iliad, propriétaire de l’ Free. « Suite à la confirmation par Altice de son offre d’acquisition, par sa filiale Numericable-SFR, de la société Bouygues Telecom, Numericable-SFR annonce être entré en négociations exclusives avec Iliad pour la revente d’un portefeuille d’actifs dans le cadre de cette offre », précise le document. Aucune des entreprises ne précise le montant des sommes en jeu. Mais des sources proches du dossier ont indiqué à l’AFP que Patrick Drahi a mis sur la table 10 milliards d’euros pour racheter Bouygues Telecom. Le gouvernement français a déjà fait part de son opposition au projet, par la voix du ministre de l’Economie Emmanuel Macron qui a dit redouter des conséquences négatives pour « l’emploi, l’investissement et le meilleur service aux consommateurs ». En mars 2014, Altice avait réussi à s’emparer de SFR à l’issue d’une longue bataille avec Bouygues Telecom, en le rachetant à Vivendi pour 13,36 milliards d’euros.

Depuis cette annonce, la bourse est en ébullition? Ce lundi matin, l’action Numericable-SFR prenait 12,48 % à 53,99 euros, Bouygues, maison-mère de Bouygues Telecom gagnant 14,02% à 38,34 euros. Iliad,maison-mère de Free, qui pourrait bénéficier de l’opération, grimpait de 10 % à 225,50 euros, Orange s’adjugeant pour sa part 7,24% à 14,81 euros.

 

Auteur : la rédaction avec AFP