Accueil Channel Acsep déploie les progiciels de logistique et de sourcing d’IzyPro chez le...

Acsep déploie les progiciels de logistique et de sourcing d’IzyPro chez le transitaire Hesnault

Dans le cadre de l’élargissement de son activité, le transitaire Hesnault modernise son organisation en déployant les progiciels DDS Freight et DDS Logistics d’IzyPro avec son partenaire Acsep. Il projette de déployer bientôt le WMS IzyPro également sur son activité transit multi clients sur une surface non rackée de 11.000 m².

Lorsque Philippe Hesnault a pris la direction du transitaire il y a 10 ans, il a initié un vaste processus de digitalisation car « Nous étions techniquement bloqués, sans possibilité de faire évoluer notre système d’informations. Nous avons donc déployé le TMS DDS Freight de DDS Logistics sur l’ensemble de nos sites. »

Hesnault a ensuite interrogé l’intégrateur Acsep pour y ajouter la brique Entrepôt d’IzyPro. « L’équipe d’Acsep a su comprendre et interpréter les particularités du monde du transit pour les faire correspondre avec les fonctionnalités d’IzyPro. Ils ont su faire preuve d’imagination pour nous trouver des solutions astucieuses, sans aucun développement informatique spécifique. »

Moins de papier et plus de productivité grâce au TMS de DDS Logistics

Hesnault a installé DDS Freight sur l’ensemble de ses sites afin d’automatiser l’ensemble des processus et gagner en productivité. « Grâce à DDS Freight, et à la collaboration de l’ensemble des collaborateurs, nous avons réussi à réduire le papier de 90% et avons gagné environ 25% de productivité grâce notamment à l’élimination des activités d’impression, de tri, de scan, d’envoi postal, etc. Sans oublier que nos clients sont désormais autonomes grâce à la plateforme web qui leur fournit toutes les informations nécessaires en temps réel ! », poursuit Philippe Hesnault. Par ailleurs, le TMS remonte les anomalies et les retards via un système d’alertes.

« Hesnault est désormais capable de manipuler beaucoup d’informations en un minimum de temps, de digitaliser l’ensemble de ses documents, de gérer facilement les aspects financiers, douaniers et commerciaux, mais aussi de faire des cotations en amont », explique Jérôme Bour, PDG de DDS Logistics.

WMS IzyPro colle à l’activité du transit

Quant au WMS IzyPro, il est installé dans un entrepôt racké de 4.000 m² situé sur le Port du Havre. Dédié à l’activité Santé du groupe, via sa filiale Medexeno, la logistique est plus traditionnelle avec des palettes, du picking et de la préparation de commandes.

A court terme, le groupe projette de déployer aussi IzyPro sur son activité transit multi clients située sur une surface non rackée de 11.000 m² afin d’améliorer sa performance et sa traçabilité. Hesnault et Acsep ont travaillé en étroite collaboration pour faire cohabiter le monde du transit avec celui de l’entrepôt en faisant correspondre les fonctionnalités classiques d’un WMS au métier du transit.

Comme le souligne Jean-Pierre Gautier, directeur Métier d’Acsep : « Grâce à notre méthodologie, nous avons pu formaliser tout cela dans un dossier de fonctionnement contenant tous les chapitres structurants et/ou obligatoires du WMS. Ce dossier nous a permis de ne pas confondre les moyens et les objectifs et a beaucoup rassuré les équipes d’Hesnault. »

100% digitalisé, Hesnault lance un nouveau service à valeur ajoutée : le sourcing

Désormais, grâce au partenariat entre Acsep et DDS Logistics, Hesnault est 100% digitalisé. L’ensemble de ses solutions (TMS, WMS et SI financiers) est interfacé ce qui lui permet de gagner en visibilité et de piloter un important portefeuille de commandes.

« Notre groupe a clairement franchi un cap ! Notre métier ne se limite plus à pousser des boîtes et à faire du volume. Nous apportons un ensemble de services à forte valeur ajoutée allant du transit à la prestation logistique. Mais nous pouvons également piloter la chaîne dès les achats, se félicitent Philippe Hesnault. Grâce à la digitalisation de nos services, nous sommes capables de gérer le sourcing en Europe pour le compte de nos clients. Nous bénéficions d’une véritable force de frappe sur les coûts et les volumes d’achats en sortie d’usine. En tant que transitaire, nous avons déjà l’habitude d’acheter et de mutualiser le transport. Pourquoi ne pas faire la même chose côté produits ? »