Accueil Cloud computing 33 % des entreprises françaises auraient perdu des données stockées dans le...

33 % des entreprises françaises auraient perdu des données stockées dans le cloud en 2012

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises migrent vers des plates-formes de cloud computing pour bénéficier des avantages concurrentiels inhérents aux gains qui en découlent en matière de vitesse, d'agilité et de flexibilité. Selon l’enquête Avoiding the Hidden Costs of the Cloud – 2013 publiée en janvier 2013 par Symantec, 86 % des entreprises françaises en sont au moins à discuter de cloud computing, 79 % pour les PME.

Une mauvaise utilisation du cloud computing peut en revanche se révéler désastreuse pour les entreprises qui peuvent voir leurs coûts augmenter ou observer des pertes d’informations ou de données. En France, toujours selon cette enquêe, 33 % des entreprises ont perdu des données stockées dans des clouds et 70 % ont été confrontées à des échecs de restauration.

Les autres tendances identifiées par Symantec sont les suivantes :

  • 70 % des entreprises françaises ont expérimenté des déploiements non-autorisés et non-gérés d'applications de cloud computing ;
  • Parmi elles, 40 % ont été confrontées à des problèmes de divulgation d'informations confidentielles et plus d'un quart à des problèmes de prise de contrôle de comptes, de dégradation de ressources Web ou de vols de produits ou de services ;
  • 70 % des entreprises françaises ont déjà été confrontées à des échecs de restauration de données

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : Enquête mondiale sur la montée en flèche des coûts liés aux utilisations non-contrôlée du cloud.

Frédéric Mazué