En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Jalios_Digital Summit 2017_leaderboard

Un malware infecte tranquillement des Mac depuis des années…

Jalios_Digital Summit 2017_pave

Une évolution du malware FruitFly qui cible les ordinateurs Mac serait active depuis 5 ans. On vient d’en découvrir l’existence.

Repéré en tout début d’année par le chercheur Thomas Reed de Malwarebytes, Fruitfly (OSX.Backdoor.Quimitchin) a une variante. Contrôle de la webcam, de la souris, du clavier, réalisation de captures d’écran, collecte des informations sur les Mac connectés à un même réseau, installation d’autres logiciels malveillants… Fruitfly 2 et ses dispositifs serait tapis dans l’ombre des systèmes Mac depuis au moins 5 ans, selon le chercheur en sécurité de Synack, Patrick Wardle. On imagine les possibilités concrètes : vol de numéros de cartes bancaires, mots de passe, etc. « Ce genre de découverte nous rappelle que les Macs ne sont pas à l’abri des virus informatiques », souligne Jérôme Ségura, expert en sécurité chez Malwarebytes.

90% des victimes sont aux Etats-Unis

Patrick Wardle a découvert environ 400 ordinateurs Mac infectés par la nouvelle souche du malware FruitFly (nommé FruitFly 2). Il ignore le nombre réel des victimes qui seraient principalement situées Aux Etats-Unis, à 90%, au vu des adresses IP qu’il a pu consulter. Mais Patrick Wardle pense que le nombre de Macs infectés par FruitFly 2 est probablement bien plus élevé, car il n’avait accès qu’à certains serveurs utilisés pour contrôler le malware, a-t-il indiqué à Forbes.

L’espionnage comme motivation ?

On ne sait pas qui se cache derrière le malware, « FruitFly, le premier logiciel malveillant OS X/macOS de 2017, est un spécimen plutôt intrigant. Ciblant de manière sélective les établissements de recherche biomédicale, on pense qu’il a échappé aux radars pendant de nombreuses années« , indique Patrick Wardle qui vient de donner une conférence sur le sujet au Black Hat 2017 de Las Vegas. Selon lui, « la variante B de FruitFly, même maintenant, n’est détectée que par une poignée de produits de sécurité. »

L’absence de publicité, de keylogger ou de ransomware laisse penser qu’il s’agit d’espionnage et non d’un simple cybercrime. Le logiciel a en effet la capacité d’alerter l’attaquant lorsque les utilisateurs sont actifs sur l’ordinateur. Depuis, les autorités compétentes, prévenues, enquêtent.

On retiendra pour finir que la malware peut aussi fonctionner sous Linux. Une autre variante pourrait donc être découverte.

.

.

Auteur : Juliette Paoli

Un malware infecte tranquillement des Mac depuis des années…
Notez cet article

Laisser un commentaire

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Amazon : Bruxelle veut mettre au pas le géant américain - 250 M € à rembourser

    Bruxelles inflige aujourd'hui une amende de plusieurs centaines de millions d'euros à Amazon, alors que…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Lutte contre la fraude, enjeu stratégique de l’ère numérique

    Un projet de dématérialisation des processus ne peut plus être conçu indépendamment d’un système de…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 8 millions de dollars en 2017, le coût de la cybercriminalité en France

    Combien coûte la cybercriminalité ? Cher, très cher selon le cabinet Accenture et son nouveau rapport…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Global Knowledge_Docker_Skycraper