En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Site internet vitrine dans l'impression 3 D
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de meubles
    < 1 200 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce Wordpress pour une consultante-formatrice
    A déterminer €
    > En savoir plus
EBRC_Trust 2017_leaderboard

Techsoftware 2012 : IBM en vitrine

NTT secu_Threat Intelligence report_pave

Du 23 au 31 août dernier, IBM faisait sa grand’ messe technologique et produits : les Techsoftware. Occasion pour l’éditeur de rappeler sa stratégie et surtout de parler de l’ensemble de ses gammes : Tivoli, Websphere, Eclipse, Rational, la nouvelle division sécurité. Toutes les thématiques du moment étaient présentées : cloud computing, développement, gouvernance IT, sécurité, environnement web, matériel. Les nombreuses sessions étaient sous orientées produits / technologies, sous selon le type d’industrie.

Plus de 1300 personnes se sont bousculées au siège d’IBM France à Bois Colombe près de Paris. Pas de grandes annonces, ni de démonstrations sensationnelles, les plénières étaient plutôt sages, trop sans doute. La mobilité a été un des crédos de l’événement : comment développer sur mobile le plus efficacement possible, comment prendre en compte l’ensemble des terminaux mobiles, les problématiques de sécurité, ou comment avoir une stratégie cohérente de mobilité, dès maintenant. IBM a tenté de faire parler du Web 3, au-delà du web sémantique. La virtualisation a été largement abordée avec le cloud computing ainsi que le big data. Pour la vision d’avenir : l’informatique cognitive, IBM Watson.

La partie stockage de données a été abordée, particulièrement la première journée : comment gérer de grandes masses d’information, protéger et utiliser les données sensibles, comment disposer d’un service résiliant, quels nouveaux outils d’analyses. Les DSI ont eu largement la parole sur cette partie. Sur la sécurité, un des arguments des responsables sécurités d’IBM : le gérer dès la conception (sécurité by design) ! Il y a encore du chemin à faire pour y arriver.

Désormais l’informatique, l’IT en général, doit aider l’entreprise à générer de la valeur : c’est un impératif business.

Ce côté business généré et soutenu par l’IT a été un des messages martelés par les responsables IBM durant ces journées. Les entreprises doivent se saisir des opportunités et les outils IBM vont vous aider… Si on prend le cas de WebSphere, la division met en exergue la modularité du serveur et de l’environnement, un modèle de développement et de déploiement plus cohérent tout en tirant parti des langages web actuels.

Sur la partie Rational, deux thèmes principaux : impact sur le développeur des technologies et des évolutions actuels et le processus de développement. Les fondamentaux n’ont pas changé : on tente de transformer les exigences en réalité, avec plus ou moins de réussite. L’agilité peut aider à cela même si on ne peut pas en faire de bout en bout. Mais il faut rapprocher le développeur de la production, bref être « DevOps ». Aujourd’hui, la mise en production peut se faire à flux tendu, tous les jours ou presque, les éditeurs et fournisseurs de services en ligne le prouvent. IBM travaille beaucoup sur la question notamment avec Smartcloud continous delivery.

Rational veut aussi travailler en bonne intelligence avec l’open source. L’éditeur veut apporter de la valeur et éviter de faire concurrence à un projet open source qui remplit bien sa mission ou alors rajouter au-dessus de la valeur fonctionnelle.

Pas de roadmap produit, juste la confirmation du soutien actif de Rational à Jazz, Eclipse, à la disponibilité des outils en mode cloud.

Au passage, il était possible de toucher et de mieux comprendre les baies PureFlex intégrant tous les composants matériels et logiciels pour créer son propre datacenter « personnel »…

Auteur : François Tonic

Techsoftware 2012 : IBM en vitrine
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Revers judiciaire pour Samsung dans sa bataille contre Apple

    La Cour suprême des Etats-Unis a refusé lundi 6 novembre de remettre le pied sur…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • SD-WAN : Wan Cloud first et Wan edge à l'honneur en 2018 selon David Hughes, PDG de Silver Peak

    David Hughes, le fondateur et PDG de Silver Peak, livre sa vision pour 2018 du…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Infographie - Les coûts des activités cybercriminelles de l'année et à venir

    Bitdefender a réalisé une infographie mettant en avant les coûts qu’ont générés les activités cybercriminelles,…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
  • Préparation au règlement général sur la protection des données (RGPD)

    > Voir le livre
banniere_FIC2018_skycrapper