En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site eCommerce PrestaShop pour le lancement d'une nouvelle marque
    < 30 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour une boutique physique de produits BIO
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site de réservation pour un restaurant
    < 1080 €
    > En savoir plus
DG_roomn2018_leaderboard

Amazon, Google, Microsoft, Facebook, Cisco…L’industrie se regroupe derrière Apple

GlobalK_GDPR _pave

Les leaders de la technologie font front pour soutenir Apple dans son bras de fer contre le FBI. Ils interviennent collectivement dans l’affaire et déclarent craindre un « dangereux précédent. »

La coalition qui s’est formée regroupe entre autres Google, Facebook, Microsoft, Mozilla, WhatsApp, Snapchat. Ellle prend la forme juridique d’un «amicus curiae», c’est-à-dire une intervention volontaire au dossier, aux côtés d’ Apple dans le cadre de son combat judiciaire contre le FBI et la justice américaine, qui voudraient obliger le constructeur à déverrouiller ses iPhone. Le tribunal fédéral de Californie a programmé une audience le 22 mars.

15 entreprises, leaders du secteur, sont  signataires à ce jour : Amazon, Box, Cisco, Dropbox, Evernote, Facebook, Google, Microsoft, Mozilla, Nest, Pinterest, Slack, Snapchat, Whatsapp, Yahoo.

Le document est accessible via le blog de Mozilla : cet Amicus curiae de 31 pages développe les arguments des géants del’IT.

 

« Protéger les internautes »

Mozilla qui a rejoint la coalition explique sa position de cette façon :

« La sécurité est cruciale dans l’évolution continue d’Internet. Les entreprises telles que Mozilla cherchent constamment à développer des produits toujours plus sécurisés. Des décisions sont prises tous les jours pour protéger les internautes. Cependant, ces décisions impactent tous les utilisateurs, ce que signifie que Mozilla ne peut pas affaiblir la sécurité pour un seul utilisateur sans que cela se répercute sur tout le monde. Cela signifie également qu’il n’est pas possible de rester sans rien faire alors que d’autres entreprises sont forcées à appliquer ces décisions. »

La CCIA (Computer & Communications Industry Association), à l’origine d’un texte avec l’Internet Association et d’autres acteurs du secteur déclare dans son communiqué de presse :  « Si les arguments du gouvernement l’emportent, tout l’écosystème internet sera affaibli, laissant les internautes plus vulnérables aux pirates informatiques et autres acteurs malveillants ».

 

« Un dangereux précédent »

Ed Black, le directeur exécutif du CCIA, déclare , propos repris par l’AFP : « Il y a de grandes inquiétudes dans beaucoup d’entreprises du secteur technologique, qui craignent de voir un dangereux précédent créé avec cette affaire. (…) Les entreprises du secteur technologique comprennent la volonté du gouvernement d’obtenir des informations et respectent sa mission qui vise à nous protéger, mais nous espérons que le tribunal prendra en compte l’argument plus large de la sécurité et de la confiance qui sont également en jeu dans ce dossier ».

L’AFP rappelle que dans une affaire distincte de celle de San Bernardino, dans laquelle Apple avait reçu une demande identique de débloquer l’iPhone d’un trafiquant de drogue présumé, un juge new-yorkais est allé dans le sens d’Apple en début de semaine.

De son côté, Le directeur du FBI James Comey, a déploré les entraves au travail de la police.

 

 

Auteur : Jean Kaminsky

Amazon, Google, Microsoft, Facebook, Cisco…L’industrie se regroupe derrière Apple
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
  • Huawei Connect 2017

    Huawei Connect 2017 Démonstration de force d’un géant encore méconnu ! Huawei Connect 2017, Shanghai.…

  • EDITO N°17

    Utopie ou réalité ? Les annonces quotidiennes de l’IT sont souvent à la frontière de…

Témoignages
Juridique
  • Cartes bancaires piratées : un réseau international démantelé

    La justice américaine a annoncé mercredi 7 février l'inculpation de 36 personnes accusées d'animer Infraud,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • HTTP et DNS dans un monde en 5G

    Daniel Crowe, directeur régional France et Europe du Sud de NETSCOUT explique aux lecteurs de Solutions…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Ransomware : la France paie un lourd tribut,175 000 € en moyenne

    Avec un coût médian de 175 000 €, la France est le deuxième pays le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_GDPR _skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Sauvegarde et Restauration Informatique pour les PME

    > Voir le livre
  • Préparation au règlement général sur la protection des données (RGPD)

    > Voir le livre
GlobalK_GDPR _skycraper