En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Designer pour la réalisation d'éléments pour des poussettes
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site Catalogue d'épices et d'assaisonnement
    < 10 000 €
    > En savoir plus
  • Graphiste/infographiste pour la création de personnages en 2D
    < 6 000 €
    > En savoir plus
BlueMind_Nouvelle version_leaderboard animée

Espionnage d'Etat : Babar, français ou pas ?

Universign_maitrisez risques signature elec_pave

Alors que les rumeurs se font insistantes sur l’origine française du logiciel espion Barbar, lié à l’opération Snowglobe, les experts du G DATA SecurityLabs ont analysé le code malveillant mentionné par les documents du Centre de la sécurité des télécommunications du Canada (CSEC), communiqués par Edward Snowden. Jérôme Granger, de G Data, nous livre quelques explications.

 

Avec l’analyse de Babar, les experts du G DATA SecurityLabs confirment les informations dévoilées par les documents d’Edward Snowden sur l’existence d’un énième outil d’espionnage étatique. Mais l’origine française, avancée par le CSEC dans les documents dévoilés, ne peut toutefois pas être confirmée.

Environ un an après que l‘opération Snowglobe ait été publiquement mentionnée pour la première fois par le journal Le Monde (http://www.lemonde.fr/international/article/2014/03/21/quand-les-canadiens-partent-en-chasse-de-babar_4387233_3210.html), des experts en sécurité ont mis la main sur des échantillons de codes malveillants qui correspondent aux descriptions faites par le Communication Security Establishment Canada (CSEC).

Analyse détaillée de Babar

Le G DATA SecurityLabs publie la première analyse du code nommé Babar (https://blog.gdatasoftware.com/blog/article/babar-espionage-software-finally-found-and-put-under-the-microscope.html). Après les premières révélations sur EvilBunny (http://0x1338.blogspot.co.at/2014/11/hunting-bunnies.html), Babar est maintenant le second composant identifié en relation avec l‘opération SNOWGLOBE, provenant vraisemblablement des mêmes développeurs. Les fonctionnalités de Babar vont de l’enregistrement de frappes claviers, du presse papiers jusqu’aux conversations audio.

Des documents de Snowden comme base de travail

La révélation de l'existence d'un autre spyware étatique est faite en mars 2014, lorsque Le Monde publie des informations secrètes datant de 2011. Mais ces informations ne révèlent qu'une petite partie de l'histoire. En janvier 2015, le journal allemand Der Spiegel publie une autre série de documents (http://www.spiegel.de/media/media-35665.pdf) qui donne plus d’informations sur ce que le Communication Security Establishment Canada (CSEC) a identifié: l‘opération Snowglobe. Découverte en 2009, cette campagne repose sur trois «implants» différents, deux nommés « Snowball » et un plus sophistiqué, découverts mi-2010 et prénommé « Snowman ». Selon la diapositive 22, « le CSEC évalue, avec certitude modérée, Snowglobe comme un CNO [Opération Réseau Cyber] parrainé par un État, et dirigé par une agence de renseignement française. »

Plusieurs codes malveillants en jeu

Avec l’analyse de Babar et d’EvilBunny, les experts du G DATA SecurityLabs ont trouvé des échantillons correspondants aux descriptions du CSEC. EvilBunny et Babar correspondent à deux des trois implants mentionnés. Le nombre de similitudes entre EvilBunny et Babar montre que ces deux codes sont issus des mêmes développeurs. De plus, les analyses laissent penser que les échantillons sont des versions plus récentes que celle décrite par le CSEC.

Origine non confirmée

Mais les experts ne peuvent pas confirmer l’information concernant l’origine des codes malveillants. Les informations du CSEC sont en partie confirmées dans les analyses du code, mais aucune preuve formelle n’a été trouvée. Même si un grand nombre de questions restent sans réponse, ces analyses marquent un pas important dans la validation des diapositives dévoilées

Auteur : Juliette Paoli

Espionnage d'Etat : Babar, français ou pas ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Gestion des Identités et des Accès : conférence 7 décembre

Journée de conférence et d’échanges sur les nouvelles tendances IAM/IAG/DAG. Un florilège de sessions enrichissantes, animées par les plus grands experts Témoignage Client d’un très large déploiement IAM La Gestion des Identités et des Accès dans le Cloud etc - Hotel Peninsula, Paris.

Info et inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Avantages fiscaux d'Apple et d'Amazon : Bercy soutient les décisions de la Commission européenne

    Dans une déclaration commune, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi se réjouissent des…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Avis d'expert d'Ivanti - Mises en garde avant le Patch Tuesday d’Octobre : il est temps de réviser les stratégies de correctifs

    Ivanti partage dans cet avis d'expert ses prévisions pour le Patch Tuesday d’octobre, dans lesquelles…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 8 dirigeants d'entreprise sur 10 victimes de violation de données

    Basée sur les adresses e-mail de cadres dirigeants de plus de 200 entreprises parmi les…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Universign_maitrisez risques signature elec_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Gestion des accès à privilèges

    > Voir le livre
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
GlobalK_Azure _Skycraper