En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site Internet vitrine pour une activité de coaching sportif
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de bijoux et vêtements
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de rose des vents configurables
    < 8 000 €
    > En savoir plus
Global K_Data scientist_leaderboard

Intelligence artificielle : 77 % des organisations ont un projet pour 2018

Primobox_Demat RH_pave 2

A l’occasion de Microsoft experiences’ 17, à Paris, une étude IDC menée pour Microsoft auprès de 150 entreprises françaises de plus de 500 salariés, souligne l’intérêt croissant pour les technologies d’IA en France.

Selon l’étude, 77% des organisations déclarent avoir un projet IA à déployer en 2018. Le concept ne paraître pas si flou pour elles. 78% des répondants déclarent avoir une connaissance moyenne (43%) ou bonne (35%) de l’IA, même s’ils n’envisagent encore qu’une partie de son potentiel. 66% d’entre eux associent avant tout l’Intelligence Artificielle à la robotique et près de la moitié mentionne les programmes algorithmiques, les systèmes cognitifs ou décisionnels, en lien avec l’exploitation et la valorisation de leurs données.

Parmi les principales motivations au déploiement d’un projet IA figure l’optimisation des opérations et des processus internes, pour près de trois quarts des personnes interrogées. L’amélioration de l’efficacité des collaborateurs comme la transformation ou le développement de produits et services constituent également des déclencheurs importants pour une majorité d’entreprises.

Le secteur de la santé a le plus de projets

L’étude montre qu’il existe une différence de maturité au sein des différents secteurs couverts. Ainsi, les mondes de la finance et de la santé sont les plus avancés avec 9% d’utilisation de solutions d’Intelligence Artificielle. La santé est d’ailleurs le domaine où les organisations n’ayant aucun projet de déploiement sont les moins nombreuses, avec seulement 11% d’entre elles (vs 23% en moyenne).

L’industrie comme le commerce sont comparativement bien moins avancés, mais ils pourraient rapidement rattraper leur retard voire dépasser le secteur de la santé d’ici 2020 puisqu’un tiers d’entre eux environ déclarent avoir des projets qui devraient voir le jour dans les mois à venir.

Le marketing en première place pour les applications métiers

Parmi les applications métiers faisant l’objet de déploiement d’IA, 64% des répondants mettent en avant le marketing et trois principaux cas d’usages : l’optimisation et l’automatisation des campagnes, la personnalisation et recommandation avancées, les préconisations quant aux actions à réaliser en temps réel. Viennent ensuite les applications liées à la gestion des opérations (60% des entreprises) et des ventes (56%). Pour ce dernier domaine, sont principalement mentionnés l’identification des prospects, les recommandations et offres personnalisées en temps réel ainsi que le service client, à travers le déploiement d’agents intelligents et de chabots.

Finance et RH moins impliquées

L’Intelligence Artificielle est pour le moment moins intégrée au sein des applications financières (38%) et de gestion des ressources humaines (12%). Au niveau de la finance, dlles interviennent alors essentiellement,  pour renforcer l’intelligence réglementaire, une meilleure gestion et interprétation automatique des documents d’entreprises. Pour les RH, il s’agit avant tout d’optimiser le recrutement, le temps de travail et, plus généralement, les processus métiers.

A lire aussi

Le nouveau défi de Microsoft : faire entrer l’IA dans l’entreprise

Auteur : Pierre Saire

 

Intelligence artificielle : 77 % des organisations ont un projet pour 2018
Notez cet article

Laisser un commentaire

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 24 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - La géolocalisation des salariés remise en cause dans le contrôle du temps de travail

    A l’occasion d’un contrôle, la CNIL a enjoint la société Odeoli de cesser d’utiliser les…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - Alain Bouillé, président du CESIN, n’imagine pas l’agilité sans tests continus

    Toute entreprise devra former sur le long terme ses développeurs et ses administrateurs, et surveiller…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Digitalisation de l'entreprise : au-delà des outils, les collaborateurs attendent des nouvelles pratiques managériales et organisationnelles

    Si les signes d'une révolution digitale sont tangibles pour les salariés, ils sont essentiellement liés…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_Lean_skycraper