En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    Le Gala des DSI 2018

    Pour sa 6ème édition, le Gala des DSI reprendra possession du Pavillon d’Armenonville à Paris.…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Photographe pour un shooting photo de boissons alcoolisées
    <300 €
    > En savoir plus
  • Modéliste pour la création de patrons et dessins techniques de vêtements pour femmes
    < 7 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de distributeurs de savon et recharges
    < 1 500 €
    > En savoir plus
GlobalK_GDPR _leaderboard

Allemagne : les services secrets redoutent des cyberattaques russes

BigData2018_pave

Le patron des services secrets extérieurs allemands a mis en garde mardi 28 novembre contre une multiplication de piratages informatiques en provenance notamment de Russie, afin de peser sur le jeu politique à moins d’un an des législatives.

« L’Europe est au centre de ces tentatives de déstabilisation et l’Allemagne tout particulièrement« , a déclaré Bruno Kahl au quotidien Süddeutsche Zeitung dans une interview publiée au lendemain d’un piratage, d’origine non déterminée, des routeurs du principal opérateur du pays, Deutsche Telekom, qui a perturbé les connexions de près d’un million de personnes.
Il existe des « indications selon lesquelles des cyberattaques se produisent dans le seul but de créer de l’incertitude politique », a-t-il ajouté, « une forme de pression est exercée sur le débat public et sur la démocratie qui
n’est pas tolérable« . Le patron des services secrets extérieurs a parlé d' »éléments » pointant en direction de la Russie pour ces piratages. « Il est par définition difficile de pouvoir attribuer (ces actes) à un acteur étatique mais divers éléments indiquent qu’ils sont au moins tolérés ou souhaités par un Etat« , a indiqué M. Kahl.
La chancelière Angela Merkel avait déjà mis en garde au début du mois contre des tentatives de désinformation et de piratages en provenance de Russie en vue des élections législatives, où elle briguera un quatrième mandat.
Environ 900 000 foyers en Allemagne, clients de l’opérateur Deutsche Telekom, ont rencontré lundi d’importants problèmes d’accès à internet à cause d’une cyberattaque. Selon l’Office fédéral allemand de la sécurité informatique, l’attaque a été ressentie également par des réseaux sécurisés de l’administration gouvernementale allemande mais a pu être contrée grâce à des mesures de protection.
« Le malware était mal programmé, il n’a pas fait ce pour quoi il était conçu, sinon les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves« , a indiqué mardi le porte-parole de Deutsche Telekom, Georg von Wagner. Les dernières pannes des particuliers devraient être résolues dans la journée.
Le quotidien berlinois Tagesspiegel, citant des experts en sécurité informatique, indique que le piratage pourrait provenir de Russie. Dans le passé, plusieurs partis politiques allemands ainsi que la chambre des députés ont été victimes de cyberattaques, pour lesquelles la Russie a été mise en cause. La chancelière allemande Angela Merkel a estimé que l’Allemagne devait apprendre à faire face aux cyberattaques orchestrées par la Russie, qui sont devenues un défi « quotidien« . Mme Merkel a indiqué ne pas savoir si la récente attaque qui a visé le
groupe Deutsche Telekom était à imputer à Moscou, mais elle a jugé que ce type
de « cyberattaques, les conflits hybrides, selon le terme employé par la
doctrine (officielle) de la Russie, appartiennent désormais au quotidien et
nous devons apprendre à y répondre« .

Pour Kaspersky, éditeur de sécurité russe, Deutsche Telekom a été victime d’une variante du malware Mirai.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Allemagne : les services secrets redoutent des cyberattaques russes
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Nouvelle-Zélande: la légalité de l'arrestation de Kim Dotcom, fondateur de Megaupload, en cause

    Les avocats de la défense de Kim Dotcom et ses collègues, qui risquent l'extradition vers…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Comment la gestion des données va ébranler le secteur de l’IT en 2018 ?

    La nécessité de recueillir le plus d’informations possible à partir des données collectées sera synonyme…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La cybercriminalité coûte 600 milliards de dollars par an, la Russie leader du cybercrime

    La cybercriminalité coûte désormais 600 milliards de dollars par an à travers le monde, un…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_GDPR _skycraper