Accueil Cybersécurité Virtualisation et cybersécurité : Systancia consolide son offre et se développe à...

Virtualisation et cybersécurité : Systancia consolide son offre et se développe à l’international

Spécialiste de la virtualisation et de la cybersécurité, l’éditeur Systancia va bien et le fait savoir. Au programme : la poursuite de son expansion à l’international.

L’année 2016 s’est terminée pour Systancia par son rapprochement avec la société parisienne Avencis, expert de l’authentification unique (SSO) et de la gestion d’identité (IAM). D’ailleurs, au mois de mars, Avencis SSOX 10 proposera des fonctionnalités avancées en matière d’authentification forte et de gestion de la complexité du mot de passe. Systancia continue de mettre le cap sur l’innovation (l’éditeur a consacré en 2016 25% de ses investissements à la R&D) afin de « s’imposer comme un des modèles de l’infrastructure informatique en France« . Une version 3 d’IPdiva Care, solution de surveillance des utilisateurs à pouvoirs (PAM), est annoncée pour mi-avril et promet des fonctionnalités avancées en matière d’analyse et d’anticipation afin de supprimer les cyber-menaces. Avec AppliDis Fusion 6, prochaine version de la solution de virtualisation d’applications et VDI (Virtual Desktop Infrastructure ou virtualisation de postes de travail), disponible au cours du 2ème trimestre, Systancia proposera la 1ère architecture VDI basée sur le modèle de l’hyperconvergence : une architecture scale-out qui s’appuie sur les microservices capable de prendre en charge jusqu’à 40 000 utilisateurs dans une même ferme sans perte de performance.

Réalisant un chiffre d’affaires de 5,7 millions d’euros, Systancia clôture une année 2016 sous le signe de l’accélération. En mai dernier, il a intégré le programme de développement « Scale Up » de Bpifrance. Et récemment, sa solution de sécurité IPdiva Secure 8 a reçu la Qualification – Niveau Elémentaire de l’ANSSI, la seule de sa catégorie à être recommandée par l’organisme pour assurer la sécurité informatique des administrations, des 250 opérateurs d’importance vitale (OIV) et plus largement des entreprises. Cette même solution a été labellisée « France Cybersecurity » lors du Forum International de la Cybersécurité (FIC) qui s’est tenu à Lille le mois dernier.

A la conquête de l’Allemagne

Une dizaine de clients signés aux Etats-Unis, en zone EMEA et au Moyen-Orient, un distributeur britannique… Si déjà 10% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international, Systancia prévoit d’intensifier ses activités hors des frontières de l’Hexagone. Plusieurs pays sont en phase de démarrage, en particulier l’Allemagne.

Christophe Corne
Christophe Corne

« Notre développement repose sur une double volonté, innover autrement en repoussant les limites de performance des solutions du marché grâce notamment au machine learning et en délivrant, avec les hommes et les femmes de Systancia, un service que nous souhaitons exemplaire à nos partenaires et clients. Avec nos trois gammes produits reconnues, une présence internationale qui s’accélère, Systancia a tous les atouts nécessaires pour devenir un grand de l’IT », affirme Christophe Corne, président du Directoire et fondateur de Systancia.