Accueil Cybersécurité SailPoint Identity Days : la gouvernance d’identité au cœur de l’approche « Zero...

SailPoint Identity Days : la gouvernance d’identité au cœur de l’approche « Zero Trust »

Clairement positionné par les analystes comme le leader des solutions de gouvernance d’identité, SailPoint a fait cette semaine un point d’étape de son expansion à Paris. L’occasion d’évoquer les récentes acquisitions de l’éditeur.

Spécialiste de la gouvernance d’identité, SailPoint a réuni environ 150 RSSI et partenaires à Paris pour la troisième édition des Identity Days. L’éditeur compte aujourd’hui 1 200 personnes dont 200 en Europe et il est désormais coté en bourse pour une capitalisation de l’ordre de 2 milliards de dollars. Hervé Liotaud, vice-président Europe du Sud de SailPoint, a rappelé que l’éditeur s’est implanté en France en 2015. 

Une plateforme multi-tenant qui fait la différence

Créé en 2005, SailPoint l’un des rares éditeurs « pure player » du marché de l’IGA (Identity Governance and Administration) et il profite aujourd’hui d’un positionnement résolument tourné vers le Cloud avec un moteur multi-tenant commercialisé sous quatre modes : IdentityIQ en mode on-premise, IdentityNow en mode pur SaaS, mais aussi en version hostée dans le Cloud et encore sous forme de services managés opérés par les partenaires de SailPoint. A ce moteur de gestion des identités, SailPoint adjoint des modules additionnels tels que IdentityIQ File Access Manager afin de gérer les données qu’elles soient stockées sur des serveurs de fichiers et NAS, des services Cloud, des systèmes de messagerie. L’éditeur met aujourd’hui l’accent sur l’IA et le Machine Learning dans son offre Predictive Analytics, avec de l’IA qui intervient à plusieurs moments dans le cycle de vie de l’identité numérique. C’est un outil d’automatisation des tâches à faible risque, un outil pour identifier les comptes sur lesquels le comportement de l’utilisateur sort de la norme, ou encore un moyen de simplifier et d’accélérer les approbations. Pour Darran Roolls, CTO de SailPoint, la gouvernance des identités doit être un élément-clé d’une approche « Zero Trust« . « Aller vers une approche « Zero Trust », cela signifie faire de la gestion des accès et des identités une compétence clé. » Pour cet ancien CISO, cette approche doit s’appuyer sur 3 piliers : une approche « Least Privilege« , un cycle de vie basé sur des modèles et des contrôles prédictifs, 3 piliers dans lesquels viennent s’intégrer les offres de l’éditeur.

Pas de diversification prévue à terme pour SailPoint

SailPoint est un « pure player » de la gouvernance d’identité et compte bien le rester en dépit des acquisitions réalisées par l’éditeur. Il y a quelques semaines, SailPoint annonçait en effet avoir pris le contrôle des éditeurs Orkus et OverWatchID, des solutions qui allaient enrichir l’offre SailPoint Predictive Identity. Darran Roolls a livré quelques explications quant à ces acquisitions : « Nous restons une « build company » bien plus qu’une « buy company » ! Pour être très clair, la gestion des identités reste notre positionnement à 100 %. Les deux petites acquisitions technologiques que nous avons réalisées doivent nous permettre d’aller plus loin dans ce sens. Orkus nous apporte un niveau d’analyse beaucoup plus fin au niveau des applications, analyser le comportement d’un utilisateur dans SAP, par exemple. De son côté, OverWatchID nous apporte la capacité de vérifier les droits accordés aux utilisateurs des interfaces Web d’administration de services tiers comme AWS, par exemple. Nous allons pouvoir savoir comment un compte administrateur AWS est utilisé, c’est très spécifique mais cela va nous permettre d’améliorer nos capacités dans le contrôle de ces interfaces Web. »

Tim Galligan, Vice President EMEA de SailPoint, souligne le rôle du Cloud et du SaaS dans l’adoption des solutions de gouvernance des identités par les entreprises de taille moyenne.

Tim Galligan, Vice President EMEA de SailPoint, a conclu la matinée, soulignant le rôle du Cloud dans l’essor de la gouvernance des identités dans les entreprises de toutes tailles : « Si on revient en arrière, avant Salesforce et Workday, ces solutions sont devenu des composants simples à consommer dans le Cloud. Le SaaS a permet de résoudre le problème de la gestion des infrastructures des solutions CRM ou RH de la génération précédente. La gouvernance des identités va devenir de plus en plus importante, notamment pour les entreprises de plus petite taille qui vont devoir se mettre en conformité sur ce point, ce que les grandes organisations ont fait depuis quelques années maintenant. Le Cloud va aider ces entreprises de taille moyenne à mettre en place plus simplement une gestion des identités. »

 

 

Auteur : Alain Clapaud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here