Accueil Mobilité Rohde & Schwarz étend la couverture fonctionnelle de son WAF avec Pradeo

Rohde & Schwarz étend la couverture fonctionnelle de son WAF avec Pradeo

Rohde & Schwarz Cybersecurity muscle son offre sur le volet mobile en s’alliant à un expert de la protection mobile lui-aussi membre d’Hexatrust, Pradeo.

Spécialiste de la protection des terminaux mobiles, Pradeo et Rohde & Schwarz Cybersecurity (ex-DenyAll) ont profité de l’ouverture des Assises de la sécurité pour annoncer une offre commune alliant les technologies complémentaires des deux partenaires. Renaud Gruchet, directeur commercial de Pradeo détaille cet accord : « L’ouverture de plus en plus fréquente des systèmes d’informations aux terminaux divers et aux applications tierces, les transactions sont de plus en plus initiées depuis un terminal mobile. L’idée de compléter la protection apportée par le WAF par une protection au niveau du mobile. Un bout de code Pradeo est embarqué dans les applications d’entreprise sensibles, ce qui permet de détecter les menaces qui pèsent sur le terminal. »

 

Les briques de protection apportées par le stack Pradeo sur mobile.

 

Un accord entre 2 membres de l’écosystème Hexatrust

L’association des offres des deux partenaires permet de compléter la protection réalisée au niveau des serveurs jusqu’aux terminaux eux-mêmes. L’idée de ce rapprochement technologique est née de la proximité des deux entreprises qui appartiennent toutes deux au groupement Hexatrust. Cet accord permet à Rohde & Schwarz de muscler son offre WAF (Web Application Firewall) dans le domaine de la protection des mobiles, alors que la tendance des éditeurs est d’étendre leurs offres WAF vers la protection des API, la gestion des bots, la protection contre les attaques DDOS ou encore intégrer des fonctions de RASP (Runtime application self-protection), à l’image de F5 qui propose un SDK anti-bot mobile. De son côté, Pradeo qui est déjà partenaire de multiples éditeurs de solutions EMM, trouve un moyen d’accéder à la base installée DenyAll/ Rohde & Schwarz Cybersecurity et mise sur cet accord pour accélérer son développement commercial. Des synergies techniques pourraient apparaitre par la suite, si ce partenariat porte ses fruits. « Pour offrir une couverture totale, il ne faut pas se contenter de surveiller ce qui arrive en entrée sur les serveurs mais étendre la protection jusqu’aux terminaux » conclut Renaud Gruchet.

Alain Clapaud

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here