Accueil Chiffrement Nouveaux services de cybersécurité : Wallix reçoit un prix et des financements

Nouveaux services de cybersécurité : Wallix reçoit un prix et des financements

Wallix reçoit un « Bossie Award 2017 » pour son application devOps Open Source « awless CLI » ainsi que des financements pour de nouveaux programmes de recherche liés au chiffrement.

Jean-Noël de Galzain, le CEO de Wallix, nous avait fait part lors du dernier Forum International de la Cybersécurité (FIC) de Lille de son nouveau positionnement comme acteur de la cybersécurité à part entière, au-delà de la seule protection des accès et des mots de passe. Le prix reçu et les nouveaux financements dont il va bénéficier rentrent dans ce positionnement.

Ainsi, dans le cadre de sa participation au projet de recherche sur le chiffrement fonctionnel FENTEC, qui rassemble quelques acteurs privés et de grands partenaires académiques comme l’École Normale Supérieure, l’Université Catholique de Louvain ou l’Université d’Édimbourg, l’éditeur a obtenu 388 K euros de subventions de l’Union européenne. Le projet FENTEC vise à développer le chiffrement fonctionnel, qui permet de traiter des données cryptées (par exemple sur Internet) en obtenant une vue partielle du message en clair. Le projet a été sélectionné dans le cadre d’Horizon 2020, le programme de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2014-2020 et il bénéficie d’une contribution globale de 4,2 M€.

L’éditeur fait également partie du projet ANBLIC, un des huit projets de R&D labellisés par le pôle de compétitivité Systematic Paris-Région qui viennent d’être officiellement retenus dans le cadre du 24ème appel à projets du FUI (Fonds Unique Interministériel). Doté d’un budget de 4,18 M€ sur 3 ans, ANBLIC a pour objectif de démontrer l’efficacité du traitement à l’aveugle consistant à chiffrer les données de telle manière qu’il soit possible d’y faire des recherches, des statistiques, voire des analyses sans les déchiffrer. Wallix a obtenu une subvention de 654 K euros au titre de ce projet où il est notamment associé à l’ENS, au CEA, à Ingenico ou à Atos.

Par ailleurs, Wallix vient de recevoir un « Bossie Award 2017 » délivré par le magazine Infoworld, récompensant « awless CLI, »  son service de ligne de commandes pour piloter les tâches dans Amazon Web Services (AWS) en renforçant la sécurisation et l’administration des infrastructures DevOps.