Accueil Cybersécurité Exclusif – Mouvement Gilets jaunes : les Anonymous attaquent les sites Web...

Exclusif – Mouvement Gilets jaunes : les Anonymous attaquent les sites Web de l’Etat

Enquête exclusive de Solutions Numériques : au côté des Gilets jaunes, les hacktivistes Anonymous sont sur le point de passer à l’attaque, en ligne.

Des hacktivistes liés au mouvement des Gilets jaunes auraient ciblé les 3 et 4 décembre des sites Web institutionnels. Prémisses d’une opération coup de poing ? L’éditeur spécialiste en cybersécurité FireEye nous a déclaré dans un mail personnalisé ce jeudi 6 décembre avoir observé des attaques simultanées sur au moins cinq sites Web institutionnels, dont l’Urssaf. A notre connaissance, aucun média ne s’est fait pour l’heure l’écho de ces cyberpirates gilets jaunes. Mais selon l’enquête de Solutions Numériques, la teneur des messages sur Twitter indique que ces derniers sont prêts à passer à l’attaque. De manière imminente et à grande échelle.

A lire les tweets d’un compte ouvert tout récemment, le 26 novembre dernier, par le fameux groupe d’hacktivistes Anonymous, et visiblement destiné au seul mouvement des Gilets jaunes, les réseaux et sites gouvernementaux vont être la cible dans les heures à venir de plusieurs cyberattaques. Le groupe ne précise pas les sites visés, mis à part, si l’on regarde bien, France Info, cité via un hashtag. Un expert reconnu en cybersécurité, que nous avons contacté à l’heure où nous mettons en ligne, nous confirme qu’il s’agit d’un « compte sérieux », ce qui crédite la possible portée des menaces proférées.

Détruire les sites Web du gouvernement

Le compte récemment ouvert annonce « une destruction des réseaux et sites Web gouvernementaux » et aurait la ferme intention de « faire tomber le gouvernement avec les Gilets jaunes !  » A disposition des internautes qui veulent suivre l’affaire, un hashtag dédié est mentionné. Les Gilets jaunes auraient fait appel aux Anonymous, affirment les hackers. « Nous sommes là ! Nous avons déjà des plans ! », indique un tweet du 5 décembre épinglé en haut du compte. Et « samedi 8 décembre », jour de la prochaine grande manifestation prévue des Gilets jaunes, « les réseaux/sites gouvernementaux seront HS ». Le groupe prévoit « une journée très longue », « nous avons énormément de hackers pour faire tomber les services en ligne ».

Déjà les premières salves ?

« Saturday, France government websites will fall ! » (« Samedi, les sites gouvernementaux français tomberont ! »), indique le message d’un pirate du groupe retweeté. Sur le compte de ce pirate, on peut d’ailleurs lire ce jeudi 6 décembre à presque 22 heures que « le sous-domaine du ministère de la justice français a été piraté et défacé ». Les attaques auraient donc débuté!

 

 

 

 

 

 

 

Ce compte Anonymous, qui sert à allumer la mèche, est néanmoins temporaire, car il est appelé à disparaître le 8 décembre dès 12 heures, peut-on lire. Il sert visiblement de base de lancement pour le putsch des hackers – un réseau IRC dédié a été ouvert le 5 décembre pour coordonner l’organisation. Le compte affirme d’ailleurs avoir déjà fait « le plein ».

D’autres hashtags et un compte Twitter différent sont mentionnés pour la suite des événements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here