Accueil WALLIX : un champion européen de la cybersécurité

WALLIX : un champion européen de la cybersécurité

L’entreprise spécialiste du PAM (Privileged Access Management ou Gestion des accès privilégiés) affiche de fortes ambitions dans la cybersécurité, tant dans sa présence sur l’ensemble des marchés mondiaux que dans ses offres qui se diversifient.

 

> Jean-Noël de Galzain, fondateur et directeur général de WALLIX

En mai 2018, WALLIX a réalisé une augmentation de capital, de quelques 38 millions d’euros, pour financer son plan Ambition21, qui consiste à proposer « à nos clients du monde entier la capacité à protéger leurs actifs stratégiques sensibles dans un monde numérique », rappelle Jean-Noël de Galzain, le fondateur et directeur général de WALLIX. L’entreprise spécialiste du PAM affiche une stratégie d’offres de cybersécurité qui repose sur trois piliers essentiels.

Maîtriser les identités, les accès et les données

Le premier est la capacité à identifier les utilisateurs, les objets et toutes les connexions comme le machine to machine par exemple, que cela soit à l’intérieur d’un système d’information classique, dans le Cloud ou les nouvelles architectures, notamment celles de l’Internet des objets. Le deuxième pilier est celui de l’accès. Après l’identification, « il faut gérer et protéger les accès, puis les rendre auditables en cas de dérapage, d’erreur humaine, pour se mettre en conformité avec les réglementations métiers, le RGPD ou la directive NIS ». Troisième pilier : les contenus. Cette fois, il s’agit de protéger et de chiffrer l’ensemble des communications entre les humains et les machines, ainsi que les machines entre elles. Plus largement, WALLIX offre « la possibilité de faire évoluer une organisation dans un environnement de confiance ».

Couvrir l‘ensemble des marchés et conforter sa position

« Nous avons commencé en 2018 et début 2019 à mettre en place une organisation pour passer à l’échelle et couvrir l’ensemble des marchés de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Amérique du Nord, et plus largement au niveau mondial ». En juillet dernier, à 15 jours d’intervalle, WALLIX a acquis deux sociétés, le Français Trustelem, spécialiste de l’ « Identity as a Service » (IDaaS), et l’Espagnol Simarks, spécialiste du « Privilege Elevation and Delegation Management » (PEDM), ce qui lui permet de conforter sa position sur le marché de la protection des identités, de la sécurité des accès et de la protection des données.

> Certains modules du Bastion WALLIX : contrôle détaillé des accès en temps réel, gestion avancée des mots de passe, administration web.

Trustelem devient WALLIX Identity, solution d’IdaaS offrant des fonctions d’authentification unique (SSO), d’authentification multi-facteurs et de contrôle d’accès des utilisateurs. WALLIX profite ainsi d’une « technologie extrêmement performante », mais aussi « des clients en place avec des dizaines de milliers d’utilisateurs ».

« Simarks quant à lui complète la solution WALLIX Bastion avec l’ajout du PEDM, mais nous fait également entrer sur le marché de la gestion des privilèges des endpoints. Nous allons faire bénéficier dès aujourd’hui nos clients et nos prospects de ces atouts technologiques, et nous allons bien entendu travailler notre road map pour faire évoluer notre gamme de solutions. Mais nous resterons fidèles à notre ADN : simplicité d’usage et accompagnement de nos clients dans leur transformation digitale », précise le dirigeant.

>Le nouveau centre de R&D de WALLIX à Rennes

Pour développer de nouveaux services, WALLIX a aussi créé cette année un nouveau centre de développement à Rennes. « Trustelem va nous permettre de bâtir autour d’un référentiel d’identités et d’un magasin d’applications un ensemble de micro-services de cybersécurité pour nos clients. On va pouvoir sécuriser l’accès aux différentes applications qu’utilisent nos clients », explique Jean-Noël de Galzain.

L’organisation et les solutions se veulent agiles et simples, sans intégration lourde, selon un modèle économique en mode service, adapté aux besoins des entreprises, PME ou grandes entreprises.

Le meilleur de la cybersécurité embarquée dans les équipements industriels

Alors que WALLIX avait déjà identifié des possibilités autour de l’IoT – rappelons qu’un tiers de ses clients travaille dans l’industrie – l’éditeur a œuvré « à une proposition pour avoir le meilleur de la cybersécurité embarquée dans les équipements industriels », synthétise Jean-Noël de Galzain, qui souligne « le poids des nouvelles réglementations, qui demandent aux industriels de mettre en place une résilience à toute épreuve ».

WALLIX vient ainsi de créer une practice dédiée à l’industrie. Elle a pour missions de développer de nouvelles offres dédiées à l’industrie 4.0 au travers d’alliances et de répondre plus efficacement aux enjeux des grands comptes industriels internationaux. Un premier partenariat vient d’être signé avec Alleantia. Cet expert européen de l’IOT permet de lancer l’offre WALL4iOT (voir encadré). La solution assure la connectivité entre des équipements industriels hétérogènes (machines, matériel de transport…) et les plateformes et applications cloud métiers (maintenance prédictive, gestion de la production…). Cette passerelle, Alleantia ISC, multi-protocoles et sécurisée de manière native « est la combinaison de nos deux expertises, l’une sur l’iIoT et l’autre sur la cybersécurité ». Elle bénéficie des fonctionnalités de protection des mots de passe de la solution de PAM WALLIX Bastion.

 


WALLIX Industrie :
une approche globale des enjeux industriels

La connectivité des équipements industriels au Cloud et au système informatique traditionnel et aux applications engendre des vulnérabilités nouvelles et spécifiques comme la destruction possible des machines, l’arrêt éventuel de la production, le vol de secrets de fabrication, la mise en danger du personnel en cas de modification des commandes des machines et, in fine, des conséquences désastreuses sur la réputation de l’entreprise. Pour aider l’industrie 4.0 à se protéger, WALLIX a créé une Practice Industrielle, placée sous la responsabilité de Mark De Simone, nommé VP Global Industry Practice. Avec plus de 300 clients dans l’industrie situés sur l’ensemble des territoires où est présent WALLIX soit en France, en Allemagne, en Pologne, au Royaume-Uni, au Maghreb et aux USA, WALLIX possède déjà une forte expertise des enjeux de la cybersécurité industrielle. Sa solution de gestion des accès à privilèges WALLIX Bastion protège les accès distants aux sites industriels (télémaintenance des SCADA3 et automates industriels) et présente des différenciateurs forts sur ce secteur avec en particulier un TCO (coût d’acquisition et de maintien en conditions opérationnelles) particulièrement avantageux. Avec le lancement de WALL4iOT, une offre née du rapprochement avec Alleantia, spécialiste de l’iIoT, WALLIX peut dorénavant proposer une solution cybersécurisée de connectivité des équipements et des applications industrielles.

 


WALLIX : les chiffres-clés

  • Plus de 990 clients dans le monde
  • Couverture dans plus de 55 pays
  • Secteurs clés des clients : Gouv, Santé, Industrie, Finance, Telco… et tous les secteurs réglementés qui ont besoins de traçabilité des accès
  • L’objectif de WALLIX est de réaliser 50 millions de chiffre d’affaires en 2021, avec une croissance rentable et une présence sur 80 % des marchés

 

Plus d’infos :
www.wallix.com
Contact : 01 53 42 12 81

 

Juliette Paoli