Accueil Cybercriminalité Cybersécurité : la plateforme Cyber AI Analyst promet une réduction du tri...

Cybersécurité : la plateforme Cyber AI Analyst promet une réduction du tri des menaces de 92 %

C’est la promesse de Darktrace, qui s’appuie sur une cyberdéfense basée sur l’IA, avec sa nouvelle technologie nommée Cyber AI Analyst.
 
La solution « imite le processus de réflexion de l’être humain afin d’analyser en permanence les cybermenaces, à la vitesse d’un ordinateur », explique l’éditeur, à la fois basé à San Francisco et Cambridge, dans un communiqué. Une innovation qu’il qualifie de « révolutionnaire » et qui se présente comme « le point culminant de plus de trois années de recherche » dans son centre de R&D à Cambridge.
L’IA pour imiter l’expertise d’un analyste de sécurité
Contacté par Solutions Numériques, Mike Beck, responsable mondial de l’analyse des menaces chez Darktrace, a expliqué : « Le Cyber ​​AI Analyst utilise une gamme de techniques d’apprentissage automatique approfondi et supervisé, ainsi que des mathématiques avancées ». « Le Cyber ​​AI Analyst imite les processus de pensée d’un analyste de sécurité lorsqu’il mène une enquête sur un incident de sécurité ».
Pour arriver à ce résultat, le spécialiste nous a indiqué qu’il a fallu analyser les techniques d’investigation d’une centaine de cyber-analystes « parmi les plus réputés au monde », dont certains ont travaillé pour le GCHQ, le service de renseignements électroniques du gouvernement du Royaume-Uni. et le MI5, le service de renseignement responsable de la sécurité intérieure du Royaume-Uni.
« L’intelligence artificielle a surveillé l’évolution des comportements des analystes dans l’exercice de leurs fonctions habituelles », leur moindre « clic » ou « sélection de menu » effectués nous a expliqué l’expert.
Une expertise autonome

Avec cette solution « autonome », dernière évolution de la plate-forme Darktrace Cyber ​​AI, « c’est comme avoir un collaborateur expert qui rend compte des problèmes en quelques secondes, au lieu de plusieurs heures. » La solution, « évolutive », s’adapte aux organisations de toutes tailles et de tous secteurs, nous a dit Mike Beck. « L’intelligence artificielle est devenue incontestablement un « must have » dans « l’environnement de plus en plus hostile des cyber-menaces », a-t-il conclu.