Accueil Emploi Emplois : des start-ups françaises lancent une campagne pour faire revenir les...

Emplois : des start-ups françaises lancent une campagne pour faire revenir les expatriés

Logo Reviens Léon
Logo Reviens Léon

Une dizaine de jeunes entreprises technologiques françaises ont lancé mercredi 27 mai une campagne pour faire revenir dans l’Hexagone des Français expatriés, et aider ainsi à combler leurs difficultés de recrutement.

Les dirigeants de BlaBlaCar, Capitaine Train, Sigfox ou LaFourchette estiment à 3 000 le nombre de postes à pourvoir dans les start-ups françaises, qui « peinent toutefois à recruter des talents à l’expérience internationale pour accompagner leur développement », selon un communiqué. Souhaitant attirer les Français partis travailler à l’étranger, ces sociétés veulent mieux communiquer pour valoriser « l’attractivité » de l’écosystème français, rassembler leurs offres d’emplois sur une plateforme commune et accompagner les expatriés qui décideraient de revenir. « L’écosystème entrepreneurial français n’a plus rien à voir avec celui d’il y a une quinzaine d’années : les start-ups deviennent +scale-up+ (changent d’échelle, NDLR) et offrent aujourd’hui des défis de carrière tout aussi excitants que ceux de la Silicon Valley », écrivent les sociétés. Cette campagne, assortie du mot-dièse #reviensleon sur les réseaux sociaux, doit aussi comprendre des conférences à New-York, San Francisco et Londres en juin et juillet.

Les start-ups impliquées dans cette campagne sont BlaBlaCar, Capitaine Train, Chauffeur-Privé, Dataiku, Drivy, iAdvize, LaFourchette, Showroomprive.com et Sigfox.

 

Auteur : la rédaction avec AFP

Juliette Paoli