Accueil Emploi Technologie/Digital : 3 jobs en or promis à un bel avenir, selon...

Technologie/Digital : 3 jobs en or promis à un bel avenir, selon Robert Half

offre d'emploi

Chaque année, avant le lancement de son Guide des salaires, le cabinet de recrutement Robert Half présente ses « Jobs en Or », les métiers que ses experts jugent les plus prometteurs. Sur les 7 jobs en or promis à un bel avenir par Robert Half, 3 concerne l’IT ou le digital.

1 LE CHEF DE PROJET SIRH, un profil très complet et pénurique 

« Le chef de projet SIRH (Systèmes d’Informations des Ressources Humaines) est un profil pénurique très demandé sur le marché de l’emploi. Il s’agit d’un profil très complet, détenant de nombreuses compétences et est de ce fait très difficile à trouver. Stratégique au sein de la structure, il intervient à tous les niveaux de l’entreprise« , explique Gaëlle Trévidic Marre, Director Robert Half France. La responsable précise son rôle : « Le chef de projet SIRH est le référent des systèmes d’information RH de l’entreprise. Il établit le lien entre les besoins de la direction des Ressources Humaines en matière de systèmes d’information et la DSI afin de gérer la maîtrise d’œuvre et permettre ainsi l’automatisation de certaines tâches de gestion RH. Il/elle intervient tout au long du projet : analyse des besoins de l’entreprise, pilotage du déploiement en interne, mise en œuvre des évolutions et assistance aux utilisateurs. »

Gaëlle Trévidic Marre ajoute que les tâches du chef de projet SIRH « sont transversales et se déploient vers l’ensemble des fonctions de l’entreprise ». Il s’occupe de même « de la mise en œuvre de systèmes d’informations de ressources humaines nouvelle génération « tout intégré » type Workday« .

Le chef de projet SIRH est diplômé d’une école d’ingénieurs ou a obtenu un Master en Informatique ou Ressources Humaines (Bac+5). Il évolue généralement vers des postes de consultant SIRH, de directeur de paie ou encore de responsable ressources humaines. 

Combien gagne-t-il ?

25ème percentile

(Le plus bas)

50ème percentile

(Médian)

75ème percentile

(Plus élevé)

95ème percentile

 (Le plus élevé)

50 000 € 60 000 € 70 000 € 80 000 €

 

2 L’INGENIEUR SYSTEME LINUX, un véritable « business Partner »

« Le poste d’ingénieur Système Linux a le vent en poupe. Être en Open Source a un véritable avantage comparativement à Windows, ce qui fait que de nombreuses sociétés modifient leurs systèmes pour passer à ce format ouvert et gratuit« , explique, de son côté, Albane Prieto,  Director chez Robert Half France pour les fonctions CDI. La responsable précise le rôle de ce poste : « L’Ingénieur Système Linux analyse les besoins de l’entreprise, effectue les veilles technologiques, met en place et intègre le système Linux. Il s’occupe de même de la maintenance du système d’exploitation. Il peut parfois prendre en charge la partie réseaux (tâches d’administration de type ouverture des droits d’accès utilisateurs, formation, etc). » L’ingénieur système est de plus en plus sollicité lors des développements informatiques, et en tant que « véritable business partner » doit connaître les langages de développement utilisés pour augmenter la performance et la rentabilité de la structure. « Il a été ainsi demandé aux ingénieurs système qui ne maîtrisaient qu’une seule technologie, d’être capables de mener d’importants chantiers de migration vers des systèmes ouverts et d’optimiser le fonctionnement d’une informatique où cohabitent plusieurs systèmes d’exploitation. »

L’ingénieur système, qui est diplômé d’un Master (Bac +5) spécialisé en informatique, réseaux et télécommunications ou issu d’une Ecole d’ingénieurs (informatique, télécoms, généralistes…), peut évoluer vers plusieurs postes à terme. Albane Prieto cite les Architecte infrastructures, Responsable système réseaux télécoms, Responsable de parc informatique, Responsable sécurité informatique (RSSI) et Responsable d’exploitation.

Combien gagne-t-il ?

25ème percentile

(Le plus bas)

50ème percentile

(Médian)

75ème percentile

(Plus élevé)

95ème percentile

 (Le plus élevé)

36 000 € 42 000 € 45 000 € 60 000 €

 

 

3 LE PRODUCT OWNER, un chef d’orchestre

« L’ère digitale est à la fluidification des échanges entre la partie technique et le client. Il faut donc des vecteurs de communication entre ces univers, et le Product Owner en est justement un« , explique Albane Prieto. « En tant que véritable chef d’orchestre – il peut d’ailleurs selon les organisations être identifié comme chef de projet numérique ou web -, il n’intervient que dans des milieux dits agiles (méthodologie scrum). »

Il garantit la réalisation d’un projet, détermine les objectifs à atteindre selon leur priorité et fixe les délais. Il établit le lient entre le client et les équipes internes (design, marketing, techniques). Il mène les séances test avec des utilisateurs. Il manage de manière fonctionnelle et garantit la bonne mise en pratique de la méthode agile (en binôme avec le scrum master).

Le Product Owner, qui détient une formation d’Ecole de commerce ou d’Ecole d’ingénieur (Bac +5), doit « assurer le lien parfois rompu entre l’IT et les métiers » et être potentiellement « apporteur de nouveaux clients, nouveaux marchés, tout en conservant une casquette technique pure. » Selon Albane Prieto, le Product Owner peut logiquement évoluer vers le poste de Product Manager, mais peut aussi prétendre à des postes de Chief Product Officer (CPO).

Combien gagne-t-il ?

25ème percentile

(Le plus bas)

50ème percentile

(Médian)

75ème percentile

(Plus élevé)

95ème percentile

 (Le plus élevé)

45 000 € 58 000 € 61 500 € 68 000 €

 

Les échelles de salaires correspondent à une moyenne nationale et sont exprimées en percentiles pour une lecture plus juste des rémunérations. Sont pris en compte : les qualifications et formations, l’expérience, la complexité du poste, le type d’entreprise, la concurrence pour recruter.

 

 Les autres « Jobs en Or » 2019

  • Finance d’entreprise en CDI – Responsable/chef comptable bilingue anglais
  • Finance d’entreprise en intérim – Comptable clients
  • Ressources humaines– Directeur/responsable talent acquisition
  • Assistanat spécialisé– Assistant export

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here